Boniface : "les Brésiliens sont en retard"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pascal Boniface, fondateur et directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques, était l’invité d’Europe 1, lundi matin. L’occasion pour lui, au lendemain de la lourde défaite de la France face au Brésil, de faire le point sur la Coupe du monde à venir au pays de la samba, qui inquiète les observateurs : "oui, les Brésiliens sont en retard, mais comme l’étaient les Sud-Africains avant la Coupe du monde 2010 ou les Grecs avant les JO de 2004. Les stades seront prêts à temps mais il y aura un surcoût, comme souvent pour ces grand événements sportifs mondialisés. Et pour un pays émergent comme le Brésil, c’est vraiment une question d’image, surtout que deux ans plus tard suivent les JO. Donc le Brésil a un double rendez-vous avec le monde et il joue sa réputation sur la scène internationale", a-t-il estimé.

Quant à la sécurité, qui représente un autre défi pour les Brésiliens, le chercheur assure que "les choses se sont améliorées. Il y a eu un gros effort de fait. On n’est jamais sûr d’une sécurité absolue mais tout sera fait pour que les stades, les aéroports les infrastructures et la sécurité soient au rendez-vous."