BMW veut sauver sa saison

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Classée au troisième rang des constructeurs l'an dernier, l'écurie BMW-Sauber a connu un début de saison calamiteux. A la lutte pour le titre en 2008, Robert Kubica n'a toujours pas marqué le moindre point. Le Polonais espère débloquer son compteur ce week-end lors du Grand Prix de Turquie.

Classée au troisième rang des constructeurs l'an dernier, l'écurie BMW-Sauber a connu un début de saison calamiteux. A la lutte pour le titre en 2008, Robert Kubica n'a toujours pas marqué le moindre point. Le Polonais espère débloquer son compteur ce week-end lors du Grand Prix de Turquie.Tout a changé pour BMW-Sauber. L'an dernier, l'écurie germano-suisse a fini la saison tout en haut de la hiérarchie des constructeurs, juste derrière les deux géants Ferrari et McLaren-Mercedes. Mieux, Robert Kubica a longtemps été crédible dans le rôle d'un candidat potentiel au titre suprême. Auteur de sept podiums, le pilote polonais a également remporté le premier Grand Prix de sa carrière au Canada. Mais le natif de Cracovie a lâché prise en fin de saison face à Lewis Hamilton et consorts, son écurie annonçant vouloir déjà se préparer pour la saison prochaine.Mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu pour le Team dirigé par Mario Theissen. Malgré une intersaison plutôt bien négociée avec de bonnes performances réalisées par la F1.09 lors des tests d'avant-saison, les quatre premiers Grands Prix de la saison sont un désastre pour BMW, comme pour toutes les grandes écuries d'ailleurs. Seule satisfaction, la deuxième place de Nick Heidfeld en Malaisie, qui ne marque que quatre points, la course ayant été arrêtée après seulement 33 tours.A Istanbul avec un double diffuseurL'écurie fonde beaucoup d'espoirs sur le premier Grand Prix européen disputé en Catalogne, mais les efforts faits sur l'aérodynamisme de la monoplace ne portent pas leurs fruits, même si Heidfeld inscrit deux nouveaux points. A Monaco, la F1.09 souffre une nouvelle fois de la comparaison avec ses concurrentes. Heidfeld termine 11e, alors que Kubica a été contraint à l'abandon dès le 29e tour pour ennuis mécaniques. A Istanbul, où se dispute ce week-end le Grand Prix de Turquie, les deux monoplaces devraient normalement bénéficier du Kers, le célèbre système de récupération de l'énergie cinétique, et du double diffuseur."Nos résultats avant le Grand Prix de Turquie ont été vraiment décevants, confie Mario Theissen sur le site officiel de BMW. Personne ne s'attendait à cela au sein de l'équipe. Après avoir progressé en Espagne, nous avons perdu le rythme à Monaco. Nous devons améliorer de façon significative notre vitesse de développement pour espérer retrouver notre compétitivité. A Istanbul, nous espérons franchir une nouvelle étape en utilisant pour la première fois un double diffuseur". Robert Kubica, qui se pose actuellement beaucoup de questions sur son avenir, espère pouvoir enfin lutter à armes égales avec ses concurrents.Le Grand Prix de Turquie est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à 14 h. Commentaires: Alexandre Delpérier, Dominique Bressot et Julien Fébreau. Et retrouvez les analyses de notre consultant, Alain Prost, tout au long du week-end.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr