Violences sexuelles : quatre professeurs et un bibliothécaire d'une université de Toulouse suspendus

  • A
  • A
Des professeurs de l'université Jean Jaurès de Toulouse sont soupçonnés de violences sexistes et sexuelles.
Des professeurs de l'université Jean Jaurès de Toulouse sont soupçonnés de violences sexistes et sexuelles. © AFP
Partagez sur :
La commission disciplinaire de l'université Jean Jaurès de Toulouse a décidé de suspendre quatre enseignants et un bibliothécaire accusés de "violences sexistes et sexuelles" par plus d'une quinzaine d'étudiantes, rapporte jeudi La Dépêche du midi.

Quatre enseignants - deux professeurs d'arts plastiques, un enseignant rattaché au CNRS, un professeur d'anglais vacataire - et un bibliothécaire de l'université Jean Jaurès de Toulouse, soupçonnés de violences sexistes et sexuelles ont été suspendus à titre conservatoire, rapporte jeudi La Dépêche du midi.

Une quinzaine d'étudiantes ont rapporté avoir été victimes de harcèlement moral et sexuel, certaines depuis plusieurs années, selon le quotidien. La direction a indiqué avoir pris très au sérieux les témoignages des jeunes femmes. Une enquête interne a été ouvert, précise la Dépêche du midi. Elle pourrait durer jusqu'à six mois.