Vaccins contre le Covid : 1,7 million de rendez-vous supplémentaires bientôt proposés

, modifié à
  • A
  • A
Plus d'un million de rendez-vous supplémentaires pour être vaccinés contre le Covid-19 vont bientôt être proposés.
Plus d'un million de rendez-vous supplémentaires pour être vaccinés contre le Covid-19 vont bientôt être proposés. © AFP
Partagez sur :
Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi en conférence de presse que la France allait ouvrir "dans les prochains jours 1,7 millions de rendez-vous supplémentaires pour des premières injections" de vaccins contre le Covid-19. Parmi ces nouveaux rendez-vous 500.000 pour fin février seront proposés dès vendredi.

Quelque 1,7 million de rendez-vous supplémentaires pour des premières injections de vaccins contre le Covid-19 seront ouverts "dans les prochains jours", a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex. Au cours d'une conférence de presse, le Premier ministre a précisé que 500.000 rendez-vous pour fin février seront proposés à partir de vendredi, puis que 1,2 million "sur le mois de mars, seront ouverts dès le milieu de la semaine prochaine".

Quatre millions de personnes ayant reçu la première injection "d'ici la fin du mois de février"

Jean Castex a affirmé que "l'objectif de quatre millions de personnes ayant reçu leur première injection" sera atteint "d'ici la fin du mois de février". L'accélération du rythme de vaccination va être rendue possible par l'arrivée du vaccin d'AstraZeneca, qui sera utilisé à partir de samedi, a-t-il précisé. "La campagne de vaccination suit désormais un rythme soutenu : nous avons vacciné (mercredi) plus de 100.000 personnes, dont près de 70.000 en première injection", a déclaré Jean Castex.

Mais "je mesure parfaitement l'angoisse de toutes ces personnes âgées de plus de 75 ans qui n’ont pas encore obtenu un rendez-vous, de leur famille qui les aident dans leurs démarches, ou qui attendent impatiemment et parfois avec anxiété qu’on les appelle et qu’on leur donne des réponses", a-t-il ajouté. Les nouvelles possibilités de rendez-vous seront suivies encore "d’au moins 500.000 rendez-vous supplémentaires sur le mois de mars que nous ouvrirons progressivement d’ici là", a précisé le chef du gouvernement.

La première livraison de vaccins Astrazeneca "sera affectée aux établissements de santé"

Le ministère de la Santé n'a pu être joint pour préciser si les 500.000 rendez-vous devant ouvrir vendredi étaient les mêmes que ceux dont il avait décalé la semaine dernière l'ouverture, ou de nouveaux créneaux. "Nous gardons pour objectif de proposer la vaccination à toutes les personnes de plus de 65 ans d’ici le mois de mai et d’avoir couvert tous les Français adultes d’ici la fin de l’été", a ajouté Jean Castex, confirmant l'objectif fixé mardi soir sur TF1 par Emmanuel Macron. Il a indiqué que la première livraison de vaccins Astrazeneca "sera affectée aux établissements de santé, pour protéger les professionnels de santé, hospitaliers et de ville".