Une fondue "aux grumeaux" : le pire repas jamais préparé par Patrick Pelloux

  • A
  • A
Patrick Pelloux était l'invité de "La Table des bons vivants", samedi sur Europe 1. 1:11
Patrick Pelloux était l'invité de "La Table des bons vivants", samedi sur Europe 1. © Europe 1
Partagez sur :
Invité de "La Table des bons vivants", samedi sur Europe 1, le médecin urgentiste est revenu sur son pire souvenir en cuisine : celui d'une fondue qui a tourné au vinaigre après l'erreur d'un apprenti fromager. 
INTERVIEW

Quoi de mieux qu'un plat simple, convivial et réconfortant pour recevoir ses amis en hiver ? C'est ce que s'est dit Patrick Pelloux, il y a à peu près deux ans. Mais son projet de fondue savoyarde, préparée pour les acteurs Josiane Balasko et Frédéric Bouraly, a tourné au vinaigre en raison de l'erreur d'un apprenti fromager. Une anecdote racontée avec humour par le principal intéressé, samedi dans La Table des bons vivants

Une fondue savoyarde aux légumes secs

Pour préparer la fondue savoyarde, qu'il sert avec des légumes secs pour éviter "le côté éponge du pain" et pouvoir "en manger beaucoup plus", Patrick Pelloux s'est rendu chez l'un de ses commerçants préférés, comme d'habitude. "J'ai un fromager qui s'appelle Philippe, qui est remarquable", sourit-il. "Le fromager de Saint-Vrain, au marché du président Wilson", précisément. 

>> Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Mais ce jour-là, Philippe était absent. "Il avait un jeune apprenti qui était là", raconte Patrick Pelloux. "Moi, je fais toujours confiance, donc je dis : 'Je prends de la fondue pour huit'. Et le mec se trompe, en fait. Il m'a donné du fromage à raclette."

"Le dîner le plus raté"

Ne réalisant pas la méprise, le médecin a cuisiné ce fromage normalement, pour obtenir une fondue… "épouvantable". "Il y avait des grumeaux, et tout, ça a été le diner le plus raté." Deux ans après, ses deux convives lui en parlent encore à chacune de leurs rencontres. Mais Patrick Pelloux a gagné une histoire amusante pour de prochains dîner, et "n'en veut à personne", assure-t-il. 

Europe 1
Par Margaux Lannuzel