Une conséquence du réchauffement climatique ? "Dès qu’on dépasse une température, le corail stresse et commence à blanchir"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
À cause des changements climatiques, les récifs coralliens sont menacés de disparition, explique Laetitia Hedouin, chargée de recherche au centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l'Environnement.

Samedi 8 juin aura lieu la journée mondiale de l'Océan. A cette occasion, Europe 1 a décidé de s’intéresser à un phénomène inquiétant en Polynésie Française. À Tahihi et Moorea, le corail est en train de mourir, comme le prouve des photos exclusives que nous publions ce vendredi. Des études scientifiques menées sur place démontrent que des kilomètres de corail sont devenus blanc. Et cela n’a rien à voir avec des virus ou des maladies : "c'est le réchauffement climatique qui est en cause", explique Laetitia Hedouin, chargée de recherche CNRS au CRIOBE, le centre de Recherches Insulaires et OBservatoire de l'Environnement.

"Pour Moorea et Tahiti, on est à peu près à 50% de colonies blanchies"

"C’est un effet spectaculaire, qui s’explique simplement par le fait que l’eau de mer a été beaucoup plus chaude que d’habitude. On a eu des températures supérieures à 30 degrés. Dès qu’on dépasse cette gamme de température, le corail va se stresser et commencer à blanchir. Le corail blanchit n’est pas mort, c’est un corail malade. Le problème, c’est que plus ce phénomène de température élevée dure dans le temps, et moins il va être capable de supporter sa maladie. Et là, on passe dans une deuxième phase, où les coraux blancs vont devenir morts".

Et Laetitia Hedouin de conclure, défaitiste : "Pour Moorea et Tahiti, on est à peu près à 50% de colonies blanchies, mais à des stades très sévères, donc on estime qu’il va y avoir une mortalité très élevée suite à cet épisode de blanchissement", a-t-elle expliqué.

Europe 1
Par Jihane Bergaoui