IMAGES EXCLUSIVES - Au fond des océans, le corail se meurt

  • A
  • A
Partagez sur :
À cause des changements climatiques, les récifs coralliens sont menacés de disparition. Le photographe Alexis Rosenfeld est allé à la rencontre de scientifiques qui étudient le phénomène.
EN IMAGES

C'est l'une des conséquences du changement climatique : au fond des mers, à l'honneur samedi pour la journée mondiale des océans, le corail se meurt. L'augmentation de la température des océans déclenche un stress thermique chez les récifs coralliens, qui blanchissent peu à peu et peuvent mourir.

L'analyse des "super coraux"

Le photojournaliste Alexis Rosenfeld, spécialisé dans la photo des fonds marins, est allé à la rencontre d'une équipe de scientifiques qui, dans les eaux de la Polynésie français, au large de l'île de Moorea, étudient ce phénomène. Les chercheurs se penchent notamment sur des coraux plus résistants que les autres, qui survivent à ces changements climatiques. Une analyse génétique de ces "super coraux" doit permettre de comprendre d'où leur vient cette résistance et, à termes, de les bouturer pour tenter de restaurer les récifs partout dans le monde.

De son côté, Alexis Rosenfeld espère attirer l'attention de l'opinion publique sur ce qui est "le premier témoignage du réchauffement climatique" en photographiant ces coraux. "On a tous un rôle à jouer. Nos actions à terre ont un impact sur ce qui se passe sous la mer."