Un cimetière profané dans le Gard

, modifié à
  • A
  • A
Les tombes n'ont en revanche pas été dégradées. (photo d'illustration)
Les tombes n'ont en revanche pas été dégradées. (photo d'illustration) © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Des croix ont été renversées et cassées sur une soixantaine de tombes du cimetière de Saint-Julien-de-Cassagnas, dans la nuit de dimanche à lundi.  

Des croix cassées et renversées sur une soixantaine de tombes ont été découvertes lundi matin dans un cimetière du Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas. Ces profanations ont été constatées tôt dans la matinée par une personne venue se recueillir sur les lieux, a précisé le sous-préfet d'Alès, Jean Rampon, confirmant une information initiale du quotidien Midi Libre.

Enquête ouverte

Aucune dégradation n'a en revanche été commise sur les tombeaux eux-mêmes. Selon le sous-préfet, ces faits ont probablement été commis dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie.