Troubles du sommeil : un quart des Français concernés

, modifié à
  • A
  • A
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © AFP
Partagez sur :
Selon l'Institut national du sommeil, les Français ont perdu plus d'une heure de sommeil en trente ans. Il existe cependant des méthodes pour lutter contre les troubles du sommeil. 

6h41 : c'est la durée moyenne d'une nuit de sommeil pour un Français, soit plus d'une heure de moins qu'il y a trente ans, selon les chiffres de l'Institut national du sommeil. Réveils nocturnes, difficulté à s'endormir voire insomnie, plus d'un quart des Français sont impactés par les troubles du sommeil. 

Plusieurs raisons expliquent ces difficultés à passer une nuit de sommeil normale. Selon les spécialistes, il peut d'abord s'agir d'un problème génétique ; on peut en effet être somnambule de père en fils. Mais ce n'est pas la principale raison. Aujourd'hui, si l'on dort mal, c'est surtout à cause de notre mauvaise hygiène de vie. La malbouffe et le manque de sport peuvent engendrer l'apnée du sommeil. Les troubles peuvent aussi arriver avec un travail en horaires décalés et des siestes trop longues...

Comment lutter contre les troubles du sommeil ?

Europe 1 a contacté un sophrologue pour savoir comment éviter, ou du moins diminuer, les troubles du sommeil. "La lumière est extrêmement important : c'est le premier donneur de temps pour montrer au cerveau que l'on est en journée", explique Patrick Lesage. "Même chose quand on est debout, le cerveau sait que c'est le jour, et que lorsque vous êtes allongé c'est la nuit", poursuit-il. 

Autre conseil : ne pas résister au sommeil qui point, même quand on est en couple. Il ne faut pas se forcer à rester éveiller pour faire plaisir à son partenaire. Et à l'inverse, il ne faut pas faire de reproches à celui qui s'endort... même si c'est à l'heure des poules !