Trois initiatives pour remettre le cahier de vacances au goût du jour

, modifié à
  • A
  • A
Cahiers vacances éducation 5:49
Chaque année, les cahiers de vacances s'écoulent à plus de quatre millions d'exemplaires. Photo d'illustration © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
Dépoussiérer le format et la distribution de l'antique cahier de vacances, c'est le défi que se sont lancé plusieurs entreprises et collectivités à l'approche de cet été. "La France bouge" a sélectionné pour vous, vendredi, trois manières de renouveler le genre.

Chaque été, les enfants l'attendent avec un mélange d'impatience et de fébrilité. Synonymes de déconnexion modérée pour juillet et août, les cahiers de vacances s'écoulent chaque année à plus de quatre millions d'exemplaires. Il y a bien sûr le traditionnel "Passeport", qui vient garnir les rayonnages des supermarchés une fois les beaux jours arrivés, mais La France bouge a préféré mettre l'accent, vendredi midi, sur trois initiatives pour permettre au cahier de se renouveler, d'explorer des horizons inhabituels et de conquérir de nouveaux publics. 

En stimulant l'écriture chez les enfants

"On veut proposer l'outil le plus innovant possible pour enchanter l'écriture par tous les moyens" : tel est le credo de l'entrepreneuse Aude Guéneau, cofondatrice de Plume, qui proposait déjà un outil pour permettre aux enfants de compléter des histoires. Plume a décidé de se décliner en cahier de vacances numérique et sur papier, pour un coût de 19,90 euros pour un mois et 34,90 euros pour l'été. "L'enfant va recevoir un livret pour progresser, avec des tutoriels rigolos, des conseils pour faire des progrès dans l'expression, des goodies", détaille Aude Guéneau.

Pour la première semaine, qui débute le 6 juillet, les enfants de 8 à 12 ans vont "partir à la rencontre de Robinson Crusoé" pour la semaine de l'aventure. Au programme, notamment, "des tutoriels sur comment on décrit un personnage" ou "des contenus littéraires sur ce qu'est la robinsonnade". Plume a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule, qui se termine dimanche.

En intéressant petits et grands à l'Histoire

On ne présente plus l'émission Secrets d'Histoire et son présentateur, Stéphane Bern. Le célèbre animateur (à l'antenne chaque après-midi sur Europe 1 dès la saison prochaine) a décidé de décliner son rendez-vous sur l'Histoire en version cahier de vacances, aux éditions Albin Michel (9,90 euros). "Pour l'Histoire, il n'y avait pas grand-chose de ludique et éducatif pour transmettre aux jeunes générations l'amour de l'histoire", déplore Stéphane Bern. "J'ai voulu que ça soit amusant et varié, comme des jeux de vacances dans les magazines."

Enfants et parents retrouveront 80 pages de quiz, d'anagrammes, de mots croisés ou mêlés, de charades sur les riches heures du passé mais aussi le patrimoine. "J'ai voulu que ça soit pour toutes les générations, parents et enfants, qu'ils s'amusent tous ensemble. Ça permet de dialoguer en famille" autour des différentes périodes de l'Histoire, en n'oubliant pas la place des femmes. "C'est elle qui ont écrit l'Histoire", assure Stéphane Bern. 

En distribuant des cahiers à des milliers de foyers

Pour que les enfants fassent fonctionner leurs méninges pendant l'été, encore faut-il que leurs parents puissent leur offrir ces fameux cahiers de vacances. Pour lutter contre cette inégalité scolaire, la ville de Champigny-sur-Marne, près de Paris, a décidé de distribuer gratuitement 5.000 cahiers de vacances aux écoliers de la commune. "Les enfants vont aussi recevoir un roman-jeux", abonde Valérie Zelioli, adjointe au maire PCF, chargée des affaires scolaires. D'autres villes comme Béziers, dans l'Hérault, ou Bouchain, dans le Nord, ont aussi fait le choix d'offrir ces cahiers de vacances aux enfants de la commune.