Trafic de voitures : l'ex-champion de boxe Cyril Léonet va sortir de prison

  • A
  • A
En plus de l'ancien boxeur, cinq autres personnes avaient été écrouées dans cette affaire.
En plus de l'ancien boxeur, cinq autres personnes avaient été écrouées dans cette affaire. © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :
Plusieurs fois champion de France des poids lourds, Cyril Léonet avait été mis en examen pour recel en bande organisée, association de malfaiteurs, blanchiment aggravé et non-justification de ressources.

L'ancien champion de France de boxe Cyril Léonet, mis en examen et incarcéré vendredi dernier dans le cadre d'un trafic de voitures, a obtenu sa libération et devait sortir de prison jeudi soir, a appris l'AFP auprès de la cour d'appel de Limoges, en Haute-Vienne.

Contrôle judiciaire. Son avocat Me Jean-Christophe Romand avait fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention de le placer en détention provisoire, estimant que laisser en prison son client risquait de mettre en péril sa carrière professionnelle de boxeur. Un argument auquel a fait droit la chambre de l'instruction de la cour d'appel. La cour a assorti sa libération d'un contrôle judiciaire avec une interdiction de rentrer en contact avec les autres personnes mises en examen. Le boxeur pourra en revanche continuer de s'entraîner à Limoges.

Il nie les faits reprochés. Cyril Léonet, plusieurs fois champion de France des poids lourds, âgé de 35 ans, avait été mis en examen pour recel en bande organisée, association de malfaiteurs, blanchiment aggravé et non-justification de ressources. Il nie les faits qui lui sont reprochés. 

Cinq autres personnes avaient été également écrouées dans le cadre de cette enquête, conduite par la section de recherches de la gendarmerie de Limoges, portant sur un trafic d'une quinzaine de voitures volées, entre le Limousin et quatre régions.

Battu par Tony Yoka en avril. Cyril Léonet, dit "Aldo le gitan", avait combattu contre le champion olympique Tony Yoka en avril dernier, battu par arrêt de l'arbitre à la cinquième reprise au Palais des sports de Paris. Il ne cachait pas avoir "connu pas mal de galères" par le passé, l'ayant déjà conduit en prison.