SpeeDons : un nouvel événement caritatif de gamers au profit de Médecins du Monde

, modifié à
  • A
  • A
Gamers ZEvent 1:37
Les événements caritatifs organisés par des figures du jeu vidéo, comme le ZEvent, se multiplient en France. © SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :
Dans la lignée du ZEvent, un nouvel événement caritatif, le SpeeDons, est organisé du 5 au 7 mars par des joueurs de jeux vidéo au profit de Médecins du Monde. Un marathon de 55 heures pour la bonne cause, avec beaucoup de fun au programme, et qui permet à l'ONG de rajeunir sa base de donateurs.

Après le ZEvent et le Desert Bus de l'Espoir, voilà le SpeeDons. Un nouvel événement caritatif organisé par des streamers, ces joueurs de jeux vidéo suivis pas des milliers de fans sur la plateforme Twitch. De vendredi à dimanche, une cinquantaine de joueurs se réunissent à l'Accor Hotels Arena pour lever des fonds au profit de Médecins du Monde. Un phénomène qui prend de l'ampleur en France, boosté par la croissance du principal événement de ce genre, le ZEvent, passé de 250.000 euros à 5,7 millions récoltés pour des associations en cinq éditions.

Aller chercher les jeunes donateurs sur leur terrain

Preuve de l'intérêt des ONG pour les gamers, c'est Médecins du Monde qui est à l'initiative du SpeeDons, pas les streamers. "On a eu envie de créer un événement annuel récurrent pour répondre à leur demande d'engagement des joueurs. Passer par les streamers permet de toucher les jeunes, qui sont nos futurs soutiens. C'est important de les sensibiliser à nos combats", explique à Europe 1 Jean-Baptiste Matray, directeur de la communication et du développement de Médecins du Monde. Il espère ainsi rajeunir la base de donateurs de l'ONG en cherchant "une cible qu'on sait très engagée mais qu'on ne touche pas dans nos communications et nos appels à dons".

600 x 300

Médecins du Monde a donc sollicité mistermv, un streamer suivi par 600.000 personnes sur Twitch, qui a un peu hésité avant d'accepter. "Le ZEvent a ouvert une porte, autant en termes de sommes levées que de répercussions médiatiques. Depuis cinq ans, il y a de plus en plus d'initiatives caritatives autour du gaming, je suis même obligé d'en refuser. C'est aussi pour ça que j'ai pris le temps avant de me lancer, je voulais faire les choses bien", raconte mistermv, Xavier Dang de son vrai nom.

Le speedrun, discipline méconnue mais spectaculaire

Libre de proposer le format de son choix, le streamer a opté pour un marathon de jeux vidéo. "Je ne voulais pas faire un événement trop proche du ZEvent en faisant venir des superstars du stream. Je viens de la scène du speedrun donc j'y ai pensé tout de suite, ça m'a paru plus légitime", affirme mistermv. Le speedrun ? C'est une pratique consistant à terminer un jeu vidéo le plus rapidement possible par tous les moyens imaginables. "On utilise pour ça tous les bugs, les astuces et les raccourcis que les joueurs ont pu trouver au fil du temps. Ça va parfois très vite. Zelda : Ocarina of Time prend normalement plusieurs dizaines d'heures à finir mais en speedrun, on met 15 minutes."

De vendredi 17 heures à dimanche minuit, soit plus de 55 heures de live, une cinquantaine de streamers spécialistes du speedrun vont se relayer sur la chaîne Twitch de mistermv. "Chacun a choisi son jeu et il y a plusieurs catégories : avec ou sans recours au bugs, aventure principale terminée à 100%, exploration de la carte de fond en comble, etc.", précise l'organisateur. "On ne réinvente pas la roue. C'est un concept qui existe depuis plusieurs années aux États-Unis", reconnaît-il. Mais le format, qui relève de l'e-sport, reste méconnu en France. Objectif du week-end : battre un ou plusieurs records du monde.

Des dons encore plus nécessaires avec le Covid-19

Pendant trois jours, les streamers inciteront les internautes à donner, soit directement sur le live, soit sur le site speedons.fr. "Quand vous donnez, vous pouvez orienter tel ou tel speedrun. Par exemple, on peut imaginer que si on atteint 1.000 euros de dons sur la partie de Pokémon Rouge & Bleu, on révèle à la fin les bugs les plus improbables du jeu. Et puis il y aura des lots à gagner, des illustrations, des statuettes, des peluches…", promet mistermv. Des responsables de Médecins du Monde interviendront également pour sensibiliser les joueurs. "On veut lancer un dialogue et une relation avec l'ensemble des personnes qui vont se connecter ce week-end", espère Jean-Baptiste Matray.

"On doit toujours chercher de nouveaux leviers de collecte. Twitch en est un", estime le directeur du développement de Médecins du Monde. "On a toujours besoin de plus d'argent. On intervient partout dans le monde en totale indépendance et ce, uniquement grâce à nos 350.000 donateurs", rappelle-t-il. Le contexte sanitaire rend cette collecte encore plus importante pour l'ONG. "La crise sanitaire a rappelé l'importance des missions de Médecins du Monde. Le Covid a mis en évidence l'inégalité de l'accès à la santé et la nécessité d'un système de santé inclusif pour tous, en France et à l'international".

La première édition du SpeeDons en appelle d'autres

Pour cette première édition du SpeeDons, Médecins du Monde et mistermv se sont fixé des objectifs très raisonnables. "Dès qu'on lève plus d'un euro c'est formidable !", sourit le streamer. "Sérieusement, une somme à six chiffres ce serait déjà très bien. Et si on atteint 500.000 euros pour Médecins du Monde, on sera super contents !". "On veut avant tout pérenniser l'événement et faire en sorte que ce soit un rendez-vous identifié à Médecins du Monde qui soit attendu par la communauté des joueurs chaque année", ajoute Jean-Baptiste Matray. "À terme, on espère que le SpeeDons pourra permettre de collecter plusieurs millions d'euros. Mais on n'en est pas là."

Covid oblige, l'événement, organisé dans un salon de 480 m2 à l'intérieur de l'Accor Hotels Arena, se tiendra à huis clos. "Ça devait se tenir en mars dernier. On a reporté à cause du confinement. Puis rebelote en novembre. Cette fois c'est la bonne. Tout le monde se fait tester en amont, on fournit des attestations et des jetons pour s'assurer qu'on ne dépasse pas un seuil maximal de gens dans la salle", détaille mistermv. En cas de succès, le SpeeDons reviendra chaque année. Avec l'objectif, une fois la crise derrière nous, de l'organiser devant un public en liesse.