Sécheresse dans le sud de la France : "On a trois mois d'avance"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le sud de la France est déjà soumis à la sécheresse, et 540 hectares de végétation sont déjà partis en fumée dans les Alpes-Maritimes, une situation qui préoccupe les pompiers, mais aussi les maires qui multiplient les campagnes de prévention. 

Nous sommes seulement le 1er avril, et dans le sud de la France, on s'inquiète déjà de la sécheresse. Et pour cause, d'après les calculs de France 2, cela fait plus de 50 jours qu'aucune goutte de pluie n'est tombée. Une situation aussi inhabituelle que préoccupante. 

"On sent que ça manque vraiment d'eau". "Je suis très inquiet", confirme Jean Montagnac, maire de Carry-le-Rouet, petite commune balnéaire entourée de pinèdes dans les Bouches-du-Rhône. "Il faut aller dans les collines pour voir la végétation : elle est sèche comme au mois d'août. Il y a de la poussière sur les chemins. On sent que ça manque vraiment d'eau, la terre se craquelle. On a trois mois d'avance par rapport à l'état que l'on connaît d'habitude", relate-t-il. "Et quand on sait que l'on a régulièrement des feux, on est encore plus inquiets. Car nous ne sommes pas à l'abri d'un irresponsable", rappelle l'édile.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Déjà 540 hectares partis en fumée dans les Alpes-Maritimes. Les premiers feux de forêt ont commencé, notamment dans les Alpes-de-Haute-Provence, où un feu de forêt a ravagé une centaine d'hectares. "On a déjà dû y partir en renfort", explique Denis Barges, capitaine du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) des Bouches-du-Rhône. "La combinaison du vent et de la sécheresse est préoccupante. Ce qu'il y a d'exceptionnel, c'est cette longue période sans pluie", ajoute-t-il.

Les pompiers et les élus situés en zone sensible multiplient ces derniers jours les campagnes de prévention pour retarder le plus possible la saison des feux, en espérant également de la pluie pour le printemps.

Europe 1
Par Nathalie Chevance, édité par Ugo Pascolo