Rixe à Boussy-Saint-Antoine : une enquête ouverte pour "meurtre sur mineur de 15 ans"

  • A
  • A
Un adolescent est mort après une rixe, mardi, à Boussy-Saint-Antoine.
Un adolescent est mort après une rixe, mardi, à Boussy-Saint-Antoine. © Thomas COEX / AFP
Partagez sur :
Au lendemain de la rixe de Boussy-Saint-Antoine, lors de laquelle un adolescent de 14 ans a été tué, la procureure de la République d'Evry a indiqué qu'une enquête avait été ouverte, notamment pour "meurtre sur mineur de 15 ans". Un adolescent de 15 ans, qui s'est rendu de lui-même au commissariat, dit avoir porté les coups de couteau. Il était déjà connu des services de police.

Sept mineurs se trouvent toujours en garde à vue, mercredi soir, au lendemain de la rixe entre bandes de jeunes à Boussy-Saint-Antoine, dans l'Essonne. Dans cette rixe, un adolescent de 14 ans a été tué d'un coup de couteau, a indiqué mercredi le parquet d'Évry lors d'une conférence de presse. Une enquête a été ouverte notamment pour "meurtre sur mineur de 15 ans". 

Sept adolescents en garde à vue

Six jeunes ont été interpellés peu après les faits par la Brigade anti-criminalité, et "présentaient tous des traces de sang", a précisé la procureure de la République d'Evry, Caroline Nisand. Ils sont âgés d'entre 15 et 17 ans et sont domiciliés "pour la majorité" à Quincy-sous-Sénart. Parmi eux, un mineur de 17 ans, qui présentait "un traumatisme crânien, une fracture du nez, et des hématomes à la face", a été placé en garde à vue sous surveillance médicale. "C'est un ami du jeune décédé", a indiqué la procureure. 

Le septième jeune en garde à vue est âgé de 15 ans. Il s'est rendu de lui-même au commissariat mardi soir et s'est présenté devant les policiers comme l'auteur des coups de couteau. Déjà connu pour port d’arme blanche, il dit regretter son geste. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'auteur présumé des faits a déclaré en garde à vue avoir "paniqué" et "involontairement donné un coup de couteau", indique l'AFP. 

"30 à 40 jeunes"

La procureure de la République a également donné de nouveaux éléments sur les circonstances de la rixe, qui a opposé deux bandes "composées de 30 à 40 jeunes en uniformes noirs, armés de bâtons, de béquilles, de couteaux". "Sous toute réserve à cette heure, il était prévu que les plus âgés, 17 ans, laissent les plus petits de 13-14 ans se battre sous leur surveillance. Il ressort que les plus petits se sont battus, les plus grands étant en retrait. Parmi eux, celui qui a porté les coups de couteau est allé au contact. il s'est retrouvé encerclé et à porté deux coups de couteau" en direction des victimes. Un autre adolescent de 13 ans a en effet été blessé, mais ses jours ne sont plus en danger.

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne des chefs de "meurtre sur mineur de 15 ans, tentative de meurtre sur mineur de 15 ans, et violences aggravées par deux circonstances, en réunion et avec armes". Un magistrat instructeur doit être saisi jeudi, a fait savoir Caroline Nisand. 

Europe 1
Par Antoine Terrel, avec Gwladys Lafitte