Quand les auditeurs commentaient sur Europe 1 le premier pas de l'Homme sur la Lune : "C'est quelque chose de tout à fait irréel"

  • A
  • A
L'empreinte de Neil Amstrong est devenue l'un des symboles de la conquête spatiale. 1:30
L'empreinte de Neil Amstrong est devenue l'un des symboles de la conquête spatiale. © NASA / AFP
Partagez sur :
ARCHIVE EUROPE 1 - Il y a 50 ans, les auditeurs d'Europe 1 ont pu suivre en direct l'atterrissage de "L'Aigle" et les premiers pas de l'Homme sur la Lune. 
ARCHIVES

C'est une nuit mémorable que les auditeurs ont pu suivre sur Europe 1. Après un voyage de 102 heures, Neil Armstrong et Edwin "Buzz" Aldrin Aldrin se sont posés sur la Lune, le 21 juillet 1969. A 3h56 le duo foule le sol lunaire, un événement exceptionnel dans l'histoire de l'humanité suivi par les journalistes de la station qui est alors rue François 1er.

"On ne sait pas s'ils marchent, s'ils volent, ou s'ils dansent"

"Le drapeau américain a été déployé sur la Lune, il flotte artificiellement", commente alors sobrement un journaliste de l'époque. Quelques minutes plus tard, les auditeurs d'Europe 1, seule radio à suivre l'événement en direct, se joignent eux-aussi aux commentaires. "C'est quelque chose de tout à fait irréel", commente un premier homme, qui a veillé toute la nuit pour suivre l'atterrissage de "L'Aigle". "Ce qui m'impressionne, c'est qu'on ne sait pas s'ils marchent, s'ils volent, ou s'ils dansent", ajoute un second. 

 

"J'ai l'impression que ça se passe exactement comme au cinéma !", s'exclame encore un autre auditeur d'Europe 1. Après le duo Amstrong-Aldrin 10 hommes marcheront sur la Lune, tous des militaires. A l'exception d'Harrison Schmitt, un géologue qui rapportera de la mission Apollo 17, les échantillons lunaires les plus intéressants. Pour l'heure, depuis décembre 1972, il est le dernier humain à avoir foulé un autre sol que celui de la Terre. 

Europe 1
Par Laure Dautriche, édité par Ugo Pascolo