ARCHIVE - "L'Aigle a atterri" : il y a 50 ans, l'Humanité se posait sur la Lune

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
"Houston, ici la Base de la Tranquillité. L'Aigle a atterri", avait lancé Armstrong à 20h18 GMT peu après avoir éteint le moteur de son module lunaire, après une descente pleine de suspense.

Ceux qui l'ont suivi à la télévision s'en souviennent encore sûrement : il y a 50 ans ce samedi, Neil Armstrong et Buzz Aldrin se posaient sur la Lune, un événement planétaire célébré aux Etats-Unis, au moment où la Nasa tente de remobiliser le pays pour une reconquête lunaire.

"Houston, ici la Base de la Tranquillité. L'Aigle a atterri", avait lancé Armstrong à 20h18 GMT peu après avoir éteint le moteur de son module lunaire, après une descente pleine de suspense, suivie depuis la Terre seulement par des communications radio. Pour l'occasion, NASA TV a rediffusé l'émission de la chaîne CBS telle qu'elle avait retransmis l'événement en direct à l'époque.

Un peu plus de six heures après avoir aluni puis revêtu sa combinaison spatiale et réalisé d'innombrables préparatifs, dont le déploiement d'une caméra noir et blanc, à 02H56 GMT - en pleine nuit en Europe, un lundi matin à 03h56 à l'époque en France - le commandant Armstrong posait le premier pied, le gauche, sur la Lune, et déclarait : "C'est un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité". Il fut suivi peu après par Buzz Aldrin.

"Apollo 11 est le seul événement du 20e siècle qui ait une chance d'être largement connu au 30e siècle", a déclaré le vice-président américain Mike Pence, lors d'un discours samedi au centre spatial Kennedy, en Floride, d'où était partie la mission. La Nasa est en surchauffe depuis des semaines pour célébrer l'événement, avec quantité d'expositions et d'événements, notamment à Houston, où un compte à rebours fera revivre le premier pas d'Armstrong dans la soirée.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP