Pic de chaleur : "Il faut se préparer à des épisodes plus fréquents qu'autrefois"

  • A
  • A
Six départements sont en vigilance orange pour canicule. 0:53
Six départements sont en vigilance orange pour canicule. © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
Six département sont placés jeudi en vigilance orange pour canicule. Selon le climatologue Hervé Le Treut, interrogé jeudi sur Europe 1 "ce problème de réchauffement devient petit à petit inexorable". Et les épisodes caniculaires sont destinés à se reproduire de plus en plus fréquemment.
INTERVIEW

C'est un pic de chaleur très intense qui touche la France jeudi. Six départements, l'Ardèche (07), la Drôme (26), l'Isère (38), le Rhône (69), la Savoie (73) et la Haute-Savoie (74), sont en vigilance orange pour canicule. Mais faut-il pour autant y voir l'illustration du réchauffement climatique ? Oui, confirme au micro d'Europe 1 le climatologue Hervé Le Treut, qui prévoit, à l'avenir, des épisodes de ce type "de manière plus fréquente qu'autrefois".

"Quand on a de l'air chaud qui vient du sud, il est plus chaud qu'avant et on a vu ces dernières années des pics de chaleur avec des feux de forêt intenses sur le pourtour méditerranéen, en Californie, en Amazonie... C'est un petit peu partout sur la planète", explique-t-il. 

"Il n'y aura pas de retour en arrière rapide" 

"Les pics de chaleur d'une année sur l'autre, on ne peut pas anticiper d'une manière précise où ça va se passer, comment ça va se passer, avec quelle intensité", poursuit Hervé Le Treut. "Mais ce qu'on sait, c'est qu'on est face à ce problème de réchauffement qui devient petit à petit inexorable parce que les gaz à effet de serre se cumulent dans l'atmosphère."

"Il n'y aura pas de retour en arrière rapide", dit encore le climatologue, selon qui "il faut se préparer à des épisodes qui ressemblent à ceux d'aujourd'hui, de manière plus fréquente qu'autrefois".

Europe 1
Par Sarah Calamand, édité par Antoine Terrel