L'ESSENTIEL - Neige : l'alerte orange ne concerne plus que la Corse

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La Corse reste placée en vigilance orange neige, tandis que quatre départements des Pyrénées sont toujours en vigilance orange pour les avalanches. 
L'ESSENTIEL

Bis repetita côté ciel. Après l'arrivée des premiers flocons sur une grande partie du pays mardi, l'épisode neigeux s'est poursuivi mercredi. Mais en fin d'après-midi, seule la Corse restait placée en vigilance orange neige. Quatre départements des Pyrénées (Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées) sont par ailleurs toujours en vigilance orange pour les avalanches.

Les informations à retenir :

  • La Corse reste placée en vigilance orange neige
  • Quatre départements des Pyrénées sont toujours en vigilance orange pour les avalanches 
  • Les transports scolaires ne fonctionnent pas dans plusieurs départements

La Corse reste en vigilance orange 

La vigilance orange neige ne concerne plus que les deux départements de la Corse, mercredi en fin d'après-midi. "L'épisode de neige plus intense commence en début de soirée", indique Météo-France. "Cette neige sera souvent lourde et collante" et "toute la façade est de l'île sera concernée de façon privilégiée, notamment la Castagniccia", précise l'institut. Entre un et cinq centimètres sont attendus dès 400 mètres et de 50 à 60 centimètres sur les plus hauts sommets de l'île. Les établissements scolaires  situés au dessus de 400 mètres d'altitude seront fermés jeudi. 

Quatre départements des Pyrénées (Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées) sont par ailleurs toujours en vigilance orange pour les avalanches en raison de très fortes chutes de neige.
Andorre a été également été placée en vigilance orange avalanche.

 

Vos photos via #E1Neige

Partagez avec Europe 1 vos photos et la situation dans votre région sur les réseaux sociaux, via le hashtag #E1Neige. Dès ce mercredi, mais aussi dans les prochains jours... Et pour cause : ce temps froid et neigeux devrait se maintenir jusqu’au début du mois de février. Et suivez la situation sur nos comptes Twitter et Facebook.

À Lille, par exemple, le centre-ville s'est couvert d'un manteau blanc au petit matin.

Les rues étaient également bien enneigées du côté de Strasbourg, où la température avoisine les -2 degrés. 

La neige est tombé également intensément dans la Somme, l'Oise et les Yvelines, où elle s'accompagne de giboulées. 

22 départements, des Hauts-de-France au Var, ont en outre activé le plan "grand froid", ouvrant de nouvelles places pour l'hébergement des sans-abri, a annoncé le ministère de la Cohésion des territoires.

Les transports perturbés

Les Hauts-de-France, l'Yonne, la Côte-d'Or et la Seine-et-Marne ont notamment suspendu la circulation des transports scolaires pour mercredi, tout comme certains secteurs montagneux des Pyrénées-Orientales où de fortes chutes de neige sont prévues.

En Île-de-France, le trafic des autobus était "perturbé" mardi soir selon la RATP, après l'interruption de près de 200 lignes en fin de matinée. En Bourgogne et en Île-de-France la vitesse était limitée à 80 km/h pour les poids lourds.

La neige aussi en altitude

Quatre départements des Pyrénées (Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées) sont par ailleurs toujours en vigilance orange pour les avalanches en raison de très fortes chutes de neige.
Andorre a été également été placée en vigilance orange avalanche. "L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24 heures est observée en moyenne une à deux fois par an", selon le bulletin.