Moselle : un homme s'évade par la fenêtre du tribunal de Sarreguemines

  • A
  • A
Le détenu a sauté par une fenêtre et descendu la façade, dos au mur. (illustration)
Le détenu a sauté par une fenêtre et descendu la façade, dos au mur. (illustration) © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :
Un détenu s'est évadé du tribunal de Sarreguemines mercredi, au moment de l'énoncé de sa condamnation, en passant par une fenêtre ouverte à cause de la chaleur. 

Un homme âgé de 21 ans s'est évadé mercredi du tribunal correctionnel de Sarreguemines, en Moselle, qui venait de le condamner à trois ans de prison, en passant par une fenêtre ouverte, a fait savoir le parquet. Le prévenu, qui purge depuis avril une peine de 7 mois de prison pour des violences aggravées à la maison d'arrêt de Strasbourg, comparaissait mercredi matin devant le tribunal correctionnel pour une tentative de vol de voiture avec violence commise en novembre 2017 à Meisenthal.

Activement recherché. Au moment de l'énoncé de sa condamnation à quatre ans de prison dont un avec sursis, "il a couru en direction d'une fenêtre ouverte à cause de la chaleur et il est descendu le long du mur, le dos appuyé contre le mur et les pieds contre une colonne", a relaté le procureur, Jean-Luc Jaeg. Arrivé sur le parvis, "il est parti en courant en direction de la ville. Il est activement recherché", a-t-il ajouté.

"Il a surpris tout le monde". La salle d'audience n'est pas équipée de box, mais le jeune homme, "comme il était détenu, était escorté par trois agents pénitentiaires", a précisé Jean-Luc Jaeg. "Tout s'est passé en un quart de temps, il a surpris tout le monde", a-t-il commenté. "L'utilisation du pistolet à impulsion électrique réclamée par le #SNPFO permettrait d'éviter ce type d'évasion", a réagi le syndicat national pénitentiaire Force ouvrière sur les réseaux sociaux.