Maison de Landru à vendre : "J'ai trop peur qu'on vienne me tirer les pieds la nuit"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La maison de l'un des plus célèbres tueurs en série, Henri Désiré Landru, est à vendre pour 450.000 euros. Ce "Barbe-Bleue de Gambais" avait été condamné à mort pour avoir tué puis brûlé 11 femmes dans le poêle de la cuisine.  
REPORTAGE

C'est un achat qui n'est pas fait pour les superstitieux. Une magnifique maison de maître de 200 mètres carrés accompagnée de six milles mètres carrés de terrain est mise en vente à seulement 450.000 euros, une véritable affaire. C'est dans le village de Gambais, au bout de la forêt de Rambouillet, dans les Yvelines, que la maison se situe. Mais le détail qui a son importance dans cette vente, c'est le nom de l'ancien propriétaire des lieux : Henri Désiré Landru, le célèbre tueur en série qui a assassiné puis brûlé onze femmes entre 1915 et 1919. 

Une maison figée dans le temps. Le temps semble s'être figé dans la maison depuis l'arrestation et la décapitation du "Barbe-Bleue de Gambais". "Rien n'a changé à mon avis, c'est fort quand même", pense Henri, passionné par l'histoire du tueur en série et potentiel acheteur. "Je pense que je l'achèterai, c'est fort quand même", s'exclame-t-il.

1landru

"C'est trop glauque". Mais dans le village de Gambais, rares sont ceux qui, comme Henri, pensent acquérir ce bien au passé trouble. "Si quelqu'un veut l'acheter, qu'il se méfie parce que moi je n'aimerais pas : je suis superstitieuse", prévient une habitante. "Il y a un passé bizarre, il invitait ses victimes pour le week-end : après un bon dîner il endormait sa victime, et la tuait. C'est trop glauque", lance cette autre habitante. "J'ai trop peur que plein de femmes viennent me tirer les pieds la nuit", explique cet autre riverain. Pour beaucoup, la demeure d'Henri Désiré Landru est hantée, et il vaudrait mieux la détruire, pour faire table rase du passé.

Europe 1
Par Mélanie Nunes, édité par Ugo Pascolo