Ligne ferroviaire coupée entre Montpellier et Toulouse : "Il n'est pas sûr qu'on trouve suffisamment de bus"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le trafic ferroviaire est interrompu entre Montpellier et Toulouse et l'Espagne jusqu'au 4 novembre, en raison des dégâts causés par les intempéries. Le porte-parole de la SNCF fait le point sur la situation sur Europe 1. 
INTERVIEW

Le trafic des trains est interrompu entre Montpellier et Toulouse et Montpellier et l'Espagne, au moins jusqu'à la fin des vacances de la Toussaint le 4 novembre, en raison des dégâts causés par les violents orages qui se sont abattus mercredi sur l'Hérault.

Antoine Debièvre, porte-parole de la SNCF, fait le point sur la situation. "On est obligés de faire de gros travaux qui vont durer une dizaine de jours pour conforter la voie. On essaye de trouver des solutions alternatives par la route, mais le réseau routier a aussi été endommagé. Et il n’est pas sûr qu’on trouve suffisamment de bus pour transporter tout le monde", prévient-il, jeudi matin sur Europe 1. 

"On a, entre Agde et Béziers, à plusieurs endroits, la voie qui a été fragilisée, voire emportée, par les eaux. A un endroit, les rails sont suspendus 8-10 mètres au-dessus du vide. En dessous, toute la terre est partie. L’eau a emporté la terre et le ballaste", précise le porte-parole de la SNCF. TGV et Intercités auront pour départ ou pour terminus Montpellier. Les trains en provenance de Barcelone n'atteindront plus la métropole héraultaise. Les voyageurs "pourront être remboursés sans frais", pendant 60 jours.