Les Français plus tolérants avec les personnes LGBT... même si les clichés continuent

  • A
  • A
© SANDY HUFFAKER / AFP
Partagez sur :
En 2019, 85% des personnes interrogées considèrent que l'homosexualité est "une manière comme une autre de vivre sa sexualité", alors qu'ils étaient 24% en 1975

Les Français sont plus tolérants vis-à-vis de l'homosexualité et de sa manifestation dans l'espace public, mais ils conservent des clichés envers les personnes LGBT selon une étude de l'Ifop publiée mercredi.

En 2019, 85% des personnes interrogées considèrent que l'homosexualité est "une manière comme une autre de vivre sa sexualité", alors qu'ils étaient 24% en 1975, selon cette enquête réalisée par l'Ifop pour la Fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais, en partenariat avec la Dilcrah (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT).
Seuls 8% pensent encore que c'est "une maladie que l'on doit guérir" contre 42% en 1975, sept ans avant la dépénalisation de l'homosexualité, et 7% considèrent que c'est "une perversion sexuelle que l'on doit combattre" (22% en 1975).

Les Français sont aussi plus ouverts concernant la manifestation de l'homosexualité dans l'espace public : 33% trouvent "plutôt choquant" qu'un couple homosexuel s'embrasse dans un lieu public, en baisse de 30 points depuis 1996. Et le fait de se tenir la main choque 17% d'entre eux (-10 points).  Concernant la parentalité, 83% des Français pensent qu'"un couple homosexuel est capable d'assurer son rôle de parent aussi bien qu'un couple hétérosexuel".