Le parquet antiterroriste saisi après l'incendie d'une résidence secondaire en Corse

  • A
  • A
Depuis début mars, plusieurs explosions ou tentatives de destruction ont visé des résidences secondaires sur l'île.
Depuis début mars, plusieurs explosions ou tentatives de destruction ont visé des résidences secondaires sur l'île. © Jeff PACHOUD / AFP
Partagez sur :
La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie mardi de l'enquête initialement ouverte sur l'île après un incendie visant une résidence secondaire à Conca. 

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête sur l'incendie d'une résidence secondaire à Conca en Corse-du-Sud. Cette résidence secondaire inoccupée appartenant à un continental avait été découverte vendredi dernier incendiée avec l'inscription : "la terre corse aux Corses". La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie mardi de l'enquête initialement ouverte sur l'île, a précisé le procureur de la République d'Ajaccio Eric Bouillard.

Plusieurs résidences secondaires visées 

Depuis début mars, plusieurs explosions ou tentatives de destruction ont visé des résidences secondaires sur l'île. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de plusieurs enquêtes, dont celle sur la découverte le 1er avril de deux charges explosives, qui n'ont pas explosé, devant une trésorerie et la Direction départementale des finances publiques à Bastia, trois jours avant une visite d'Emmanuel Macron sur l'île. Elle s'était également saisie des enquêtes concernant l'explosion d'une résidence secondaire d'un continental à Sagone fin mars et des déflagrations dans six résidences secondaires survenues dans la nuit du 9 au 10 mars.