Bastia : une charge explosive découverte devant une trésorerie publique

  • A
  • A
L'enquête a été confiée à la police judiciaire.
L'enquête a été confiée à la police judiciaire. © direction générale de la police nationale
Partagez sur :
Les démineurs sont sur place "pour déterminer la nature de l'explosif qui aurait pu être utilisé", a indiqué la procureure de la République de Bastia, précisant qu'"il n'y a aucune revendication à ce stade".

Une charge explosive qui n'a pas explosé a été découverte lundi matin devant le centre des finances publiques du Cap Corse, à Ville-di-Pietrabugno, en périphérie nord de Bastia, a-t-on appris de sources concordantes.

"Aucune revendication à ce stade". "Je peux vous confirmer la découverte d'une charge qui n'a pas explosé devant la trésorerie", a indiqué la procureure de la République de Bastia Caroline Tharot. L'enquête a été confiée à la police judiciaire et les démineurs sont sur place "pour déterminer la nature de l'explosif qui aurait pu être utilisé", a précisé la magistrate, soulignant qu'"il n'y a aucune revendication à ce stade".

Un lien avec la visite de Macron ? Cette découverte intervient à trois jours de la visite dans l'île, jeudi, du président Emmanuel Macron, et fait suite à deux attentats ce week-end en Corse-du-Sud et Haute-Corse contre deux villas qui ont été en partie détruites. Dans la nuit du 9 au 10 mars et alors qu'une visite d'Emmanuel Macron avait été annoncée pour le 19 mars par des médias locaux, six résidences secondaires avaient été visées par des explosions provoquées à l'aide de bouteilles de gaz, sans faire aucun blessé mais en provoquant de sérieux dégâts. Aucune revendication n'avait été exprimée. 

Une trésorerie déjà visée. La charge explosive découverte lundi à Bastia est la première cette année qui visait un établissement public. Cette trésorerie avait été la cible d'attentats à plusieurs reprises dans le passé, notamment par le FLNC du 22 octobre, a précisé une source proche de l'enquête.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP

Les + lus