Le nouveau trois étoiles au Michelin Alexandre Mazzia régale... en food truck

, modifié à
  • A
  • A
alexandre mazzia 1:43
© NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :
Seul cuisinier à avoir décroché une troisième étoile dans la promotion 2021 du Guide Michelin, Alexandre Mazzia a fermé ses portes depuis plusieurs mois. En attendant de pouvoir afficher son troisième macaron dans son établissement marseillais, il propose des menus à bord de Michel, son food-truck.
REPORTAGE

Il est ce qu'on pourrait qualifier d'enfant prodige. Le chef marseillais Alexandre Mazzia a décroché lundi sa troisième étoile au Guide Michelin au bout de quelques années seulement dans le métier. L’homme a en effet ouvert son restaurant en 2014. Comme tous les établissements, il est fermé depuis des mois, mais il a choisi de continuer à régaler ses clients en installant un food truck dans les quartiers sud de la cité phocéenne.

Pour garder la tête hors de l'eau, entretenir la passion et ne pas subir ce confinement, comme il le résume lui-même, c'est donc à bord de Michel qu'il entretient la flamme. Michel, c'est sa camionnette stationnée dans le sud de la ville, baptisée ainsi en hommage à son grand-père, un pêcheur breton.

Sorbet framboise relevé à l’harissa, tiramisu saupoudré au curry, chocolat fourré à l'anguille fumée...

Ses paniers-repas à une vingtaine d'euros attirent les curieux. Cet ancien basketteur de 44 ans poursuit ainsi sa cuisine audacieuse où le sorbet framboise est relevé à l’harissa, le tiramisu saupoudré au curry et le chocolat fourré à l'anguille fumée.

La cuisine d'Alexandre Mazzia, c'est un peu son histoire, son parcours, de sa naissance et les saveurs de son enfance à Pointe-Noire, au Congo, jusqu'à Marseille, après avoir parcouru le monde. Le voilà donc récompensé une nouvelle fois en deux ans et bien impatient d'ouvrir à nouveau les portes de son restaurant AM. Avec, cette fois ci, un tout nouveau macaron Michelin à la porte.

Europe 1
Par Stéphane Frangi, édité par Rémi Duchemin