Laïcité à l'école : selon Blanquer, le ministère de l'Éducation nationale reçoit "30 signalements par jour"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Interrogé sur Europe 1 dimanche, Jean-Michel Blanquer a évalué à une trentaine le nombre de signalements remontés par les professeurs ou les personnels de l'Éducation nationale pour des problèmes de laïcité. 
INTERVIEW

L'Éducation nationale prend très au sérieux les éventuelles difficultés autour du respect de la laïcité qui peuvent se poser à l'école. Preuve en est, a expliqué Jean-Michel Blanquer dimanche, dans le Grand Rendez-vous d'Europe 1 avec CNews et Les Echos, avec la création d'une "adresse spécifique pour que les professeurs et les personnels de l'Éducation nationale puissent nous écrire chaque fois qu'il y a un problème de laïcité". 

Pas uniquement des problèmes de radicalisation. "Nous avons de l'ordre de 30 signalements par jour", a souligné le ministre, précisant au passage que la tendance était plutôt à la baisse dans les dernières semaines et que "ce ne sont pas toujours des problèmes de radicalisation". "Sur ce phénomène, nous savons tous qu'il a atteint un niveau qui appelle toute notre vigilance", a-t-il précisé. "On a beaucoup travaillé sur ces enjeux à l'Éducation nationale." 

Conseil des sages et équipes laïcité. Outre cette adresse créée, un Conseil des sages de la laïcité a été mis sur pied pour "préciser la position de l'institution scolaire en matière de laïcité et de fait religieux". Enfin, "des équipes laïcité viennent en appui des établissements chaque fois qu'il y a une difficulté", a rappelé Jean-Michel Blanquer.