La Prévention routière appelle à la prudence : "La première cause de mortalité sur les autoroutes, c'est la somnolence"

, modifié à
  • A
  • A
La Prévention routière appelle à la prudence et au repos. 1:02
La Prévention routière appelle à la prudence et au repos. © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Avec la grève et les annulations de trains, le trafic risque d'être chargé sur les routes de France vendredi 20 décembre. Anne Lavaud, déléguée générale de l'association "Prévention routière", appelle sur Europe 1 à reporter son trajet d'une nuit, afin de solder "une dette de sommeil importante".

Certains vont peut-être rejoindre des stations de ski, d'autres vont retrouver leur famille pour passer les fêtes de fin d'année. Mais faute de trains pour tous, il y aura sans doute beaucoup de monde sur les routes vendredi après-midi et soir. Alors si vous vous apprêtez à prendre le volant, Anne Lavaud, déléguée générale de l'association "Prévention routière" appelle à la prudence et surtout au repos, notamment pour les Franciliens. Elle était l'invitée d'Europe 1 vendredi matin.

 

>> Retrouvez la matinale du jour de Matthieu Belliard en replay et en podcast ici

 

Consacrer au minimum une nuit au sommeil

"Après quinze jours de grève, les Franciliens sont fatigués et ont une dette de sommeil qui est importante. Or on sait que la première cause de mortalité sur les autoroutes, c'est la somnolence. Donc au moment où l'on va prendre le volant pour rejoindre sa famille, il faut essayer au maximum de solder cette dette en consacrant une nuit minimum au sommeil. C'est indispensable".

Si vous aviez l'intention de prendre le volant ce vendredi soir donc, Anne Lavaud conseille plutôt de reporter votre projet à demain : "Cela vous assure une meilleure sécurité pour vous et l'ensemble des personnes que vous allez retrouver sur la route."

Europe 1
Par Hélène Terzian, édité par Séverine Mermilliod