Sécheresse et canicule : à Saint-Dié-des-Vosges, 95% de la production de sapins a été détruite

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Les températures extrêmes de cet été et l’absence de pluie ont décimé certaines pépinières. À Saint-Dié-des-Vosges, dans le Grand Est, 95% des sapins d’un producteur, prévus pour 2026, sont grillés.
REPORTAGE

C’est une des conséquences inattendues des épisodes de canicule qui ont frappé la France cet été. Quelque 3.000 sapins, prévus pour 2026, sont rouge vif, victimes du climat.

Gros dégâts dans les Vosges

À Saint-Dié-des-Vosges, la parcelle de Fabien Mathiot est entièrement détruite. "Les sapins sont foutus, complètements brulés par le soleil. Ils sont rouges, on dirait qu’ils sont rouillés", se désole le producteur au micro d'Europe 1. La canicule a détruit quasiment toute sa production. "Nous sommes venus pour le premier épisode de canicule au mois de juin, les sapins étaient magnifiques. Une semaine après, 25% étaient grillés. Trois semaines après, 50% étaient grillés et là nous en sommes à 95%". 

"Pour l’instant, nous ne voulons pas trop paniquer", affirme le pépiniériste. La seule parade trouvée pour l'instant est d’avoir différentes parcelles. Fabien Mathiot fait savoir que les sapins qui ont le mieux résisté étaient exposés au nord ou poussaient sur un sol humide.

Europe 1
Par Arthur Helmbacher, édité par Yann Quercia