Isère : un spéléologue porté disparu dans un gouffre

  • A
  • A
(Photo d'illustration) L'homme n'a plus donné signe de vie depuis mardi après-midi.
(Photo d'illustration) L'homme n'a plus donné signe de vie depuis mardi après-midi. © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Un spéléologue de 21 ans est porté disparu dans un gouffre du massif du Vercors. Le jeune homme n'a plus donné signe de vie depuis mardi après-midi. D'importants moyens sont déployés pour tenter de retrouver. 

D'importants moyens étaient déployés jeudi matin en Isère pour tenter de retrouver un spéléologue de 21 ans porté disparu dans un gouffre du massif du Vercors, a indiqué la préfecture du département dans un communiqué.

Il quitte son groupe pour reprendre le chemin de la sortie

Le jeune homme n'a plus donné signe de vie depuis mardi après-midi, alors qu'il se trouvait à 500 mètres de profondeur dans le gouffre du Berger, un ensemble de cavités situé au nord du massif du Vercors dans lequel un exercice de sécurité civile avait été organisé le 29 juin dernier. Selon la préfecture de l'Isère, qui a activé cette nuit le plan secours spéléo, le jeune spéléologue a quitté le groupe avec lequel il se trouvait mardi vers 15h30 pour reprendre le chemin de la sortie. Tous y étaient entrés le matin-même.

Plus de 40 personnes à sa recherche

"À ce stade, toutes les hypothèses sont prises en compte dans les recherches, et des moyens importants sont mis en oeuvre pour le retrouver", a précisé la préfecture. Le Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (GRIMP), le Spéléo secours Isère et le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Grenoble sont actuellement sur place pour mener les recherches. Ils sont épaulés par plusieurs spéléologues qui participaient à une rencontre internationale Spéléo Secours dans la région.

"Une quarantaine de secouristes sont déjà engagés et des renforts spéléos arriveront sur place dans la matinée, de l'Isère mais également d'autres départements : du Rhône, de la Côte d'Or et du Jura notamment", a ajouté la préfecture.