Incendies en Corse : la forêt de Bonifato, une "ligne de crête" à préserver des flammes

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alors que les incendies qui font rage en Corse depuis samedi soir sont désormais maîtrisés, les pompiers restent vigilants face aux foyers restants. Ils font leur possible pour que les flammes n'atteignent pas la forêt de Bonifato.
REPORTAGE

La situation s'est stabilisée en Corse. En Haute-Corse, le feu de Calenzana, près de Calvi, où 1.300 hectares ont été parcourus par les flammes, est désormais "fixé", c'est-à-dire qu'il ne progresse plus, ont indiqué les pompiers mardi. Un peu plus de 1.500 hectares ont été détruits par les flammes et plusieurs enquêtes sont en cours pour déterminer la cause des incendies. Et sur le terrain, les pompiers restent mobilisés pour empêcher les foyers qui couvent toujours de se transformer à nouveau en incendies incontrôlables.

Une forêt menacée.La forêt de Bonifato près de Calvi, par exemple, compte 3.000 hectares de pins maritimes, de chênes verts et d'oliviers entourés d'un maquis très sec - il n'a pas plu depuis plus d'un mois. À la moindre flammèche, elle pourrait partir en fumée et le feu n'est pas très loin. Mardi matin, 80 pompiers étaient toujours engagés sur cet incendie, dont ceux du Détachement d'Intervention Héliporté arrivés la veille en renfort de Brignoles, dans le Var. L'hélicoptère de la sécurité civile devait procéder à l'hélitreuillage de personnel sur les zones inaccessibles. Le dispositif terrestre devait par ailleurs être renforcé par deux Canadair.

Une situation particulièrement compliquée. Avec l'aide des techniciens de l'Office national des forêts, des voies ont été défrichées afin de faire passer des lances à incendies. "Notre objectif, c'est de préserver au maximum cette ligne de crête", explique le commandant des opérations de secours le lieutenant-colonel Rigaud au micro d'Europe 1. "C'est une forêt de résineux très dense avec plusieurs couches de végétation qui se superposent. Donc le feu se propage très vite et est techniquement, difficile à éteindre. Pour nous, c'est un type de végétation qui pose problème."

Une météo plus clémente. Après plusieurs jours de vents forts soufflant jusqu'à 90 km/h et rendant les opérations très périlleuses, la journée de mardi devrait être plus calme. Les pompiers comptent en profiter pour mettre enfin un terme à cette série d'incendies. Suspectant un feu d'origine criminelle le maire de Calenzana Pierre Guidoni, a annoncé qu'il déposerait plainte dans la journée. 

Des incendies toujours sous surveillance. À Sisco, en Haute-Corse, un incendie a parcouru 65 hectares. Il était maîtrisé mardi matin et en voie d'extinction, selon la même source. Enfin, à Ghisoni, en Haute-Corse, l'incendie qui a parcouru 13 hectares était également maîtrisé. En Corse-du-Sud, une reconnaissance aérienne effectuée mardi matin a permis d'établir que les feux de Tolla et de Sampolo étaient maîtrisés, selon les services de la préfecture.

"Ces deux incendies resteront néanmoins sous surveillance tout la journée", a précisé la préfecture. La superficie parcourue par les flammes sur le département est estimée à 150 hectares. Le vent était tombé mardi sur l'Île de beauté mais l'arrêté d'interdiction du feu reste en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Europe 1
Par Justin Morin, édité par Marthe Ronteix