Île-de-France : des SPA surpeuplées tirent la sonnette d'alarme

  • A
  • A
Les SPA d'Île-de-France sont surpeuplées en plein été.
Les SPA d'Île-de-France sont surpeuplées en plein été. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
Les quatre SPA d'Île-de-France ont déjà surpassé leur capacité d'accueil avec plus de 1.500 animaux et tirent la sonnette d'alarme, dimanche.

Entre la canicule et la hausse habituelle des abandons pendant les vacances d'été, les SPA (Société protectrice des Animaux) d'Île-de-France sont particulièrement surpeuplées cet été, rapporte Le Parisien dimanche

Des SPA bondées. Les quatre refuges franciliens - Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Orgeval (Yvelines), Vaux-le-Pénil (Seine-et-Marne) et Chamarande (Essonne) - ont déjà dépassé leur capacité d'accueil. "Nous hébergeons actuellement 650 chiens et 900 chats, soit 1.550 animaux en tout", résume Nicolas Dumas, directeur général adjoint protection animale de la SPA auprès du Parisien. Or, la capacité d'accueil de ces centres est normalement de 1.300 places.

La surpopulation est telle que les SPA doivent refuser certains animaux, qu'ils soient transmis par les fourrières - qui accueillent les animaux retrouvés en attendant que quelqu'un vienne les réclamer - ou par des particuliers. Les animaux doivent donc partager des cages. Et la canicule n'arrange rien car il faut "surveiller les températures, hydrater [les animaux] encore plus", explique-t-on à la SPA.

Des abandons en hausse. Et avec les vacances d'été, le nombre d'abandons augmente. Rien qu'à la SPA de Gennevilliers, 175 chats et 90 chiens ont été recueillis depuis le 1er juillet. La SPA a d'ailleurs enregistré une augmentation de 20% des abandons de chats et de 6,5% de ceux de chiens entre 2015 et 2017.