ExtraStudent, la plateforme pour s'entraider entre lycéens et étudiants

  • A
  • A
1:33
Partagez sur :
Avec ses Trophées de l’Avenir, Europe 1 récompense chaque année des entreprises, des associations ou des collectivités locales pour leur audace, leur innovation et leur côté visionnaire. En lice pour le Trophée éducation, ExtraStudent, anciennement Élèves Solidaires, est une plateforme d'entraide entre élèves mise au point par Jules Simiand Brocherie. 

Qui n'a jamais demandé à un élève de sa classe de l'aider à comprendre un cours ? Jules Simiand Brocherie, un étudiant de 18 ans, a repris ce concept en le passant à la sauce internet pour créer ExtraStudent (anciennement Élèves Solidaires), "une plateforme qui accueille les lycéens et les étudiants" pour qu'ils s'entraident, résume le jeune homme. Sa société est nommée cette année aux Trophées de l'Avenir dans la catégorie éducation.

Une plateforme pour s'entraider

C'est pendant le premier confinement que lui vient l'idée, alors qu'il doit réviser seul dans sa chambre comme tous les autres bacheliers du pays. Mais grâce à son site, quiconque désireux d'avoir de l'aide peut en trouver. À la fois aidant et aidé, chaque inscrit peut partager "des fiches de cours, des devoirs ou des exposés", mais également "poser une question et espérer une réponse" de la part de l'un des 21.000 membres du site. Et pour une aide encore plus détaillée, un tchat a même été mis en place. Un outil bien utile en pleine pandémie, quand la solitude peut peser en face de son écran d'ordinateur à suivre ses cours via visioconférence. 

Un partenariat avec "des organismes de l'Éducation nationale"

Fort de son succès, ExtraStudent vient de nouer un partenariat avec "des organismes de l'Éducation nationale". "L'aventure ne fait que commencer, on est très content", glisse Jules Simiand Brocherie. Désormais, l'objectif du site est de voir sa communauté grandir, et "que l'on soit tous ensemble sur la plateforme pour s'entraider, échanger et partager nos connaissances", fait valoir le jeune homme. 

Europe 1
Par Ugo Pascolo