En Corse, plusieurs maires s'opposent à la venue de Dieudonné

Une fois de plus, le spectacle de Dieudonné n'est pas le bienvenu dans les villes.
Une fois de plus, le spectacle de Dieudonné n'est pas le bienvenu dans les villes. © JACQUES DEMARTHON / AFP
  • Copié
Europe1.fr , modifié à
Dieudonné doit se produire dans plusieurs villes corses dans moins d'une semaine. Mais les élus montent au créneau pour faire interdire son spectacle.

Ils ne veulent pas d'un provocateur dans leurs villes. Depuis plusieurs jours, plusieurs maires corses s'insurgent contre le passage de la tournée de Dieudonné par leur clocher, rapporte France Bleu. Georges Mela, le maire de Porto-Vecchio, a carrément décidé d'interdire son spectacle, baptisé Émancipation, dans sa ville.

"Un risque de trouble à l'ordre public". Pour Laurent Marcangeli, l'édile d'Ajaccio, Dieudonné, qui doit se produire le 16 juillet dans la cité impériale, n'est pas le bienvenu car, selon lui, "le risque de trouble à l'ordre public" est manifeste. L'humoriste, condamné à plusieurs reprises, "a eu des termes particulièrement orduriers sur Georges Mela, qui est le maire de Porto-Vecchio, et qui est mon ami. Je ne peux pas supporter ces propos qu'il a tenus sur Facebook qui sont vraiment dans la veine d'un personnage qui cherche la polémique et qui a l'insulte très facile", a-t-il fustigé sur France Bleu. Même colère chez le maire de Bonifacio Jean-Charles Orsucci.

L'humoriste veut défier l'interdiction. De son côté, Dieudonné entend bien mener sa tournée à bien sur l'île de Beauté. Interrogé par France Bleu, il rétorque : "Le spectacle aura lieu à Porto-Vecchio, à Ajaccio, et peut-être qu'avec le succès venant on mettra une date à Bastia. (…) Le peuple de Corse il se déplace s'il a envie, il n'a pas besoin de Georges Mela, pour savoir ce qui est drôle ou ce qui ne l'est pas".