À la Courneuve, une ferme urbaine fait pousser des fraises en hiver

, modifié à
  • A
  • A
Chaque semaine, 1.000 barquettes sortent de la ferme urbaine Agricool pour être distribuées sur les étals parisiens, réduisant ainsi le trajet entre le lieu de production, et l'assiette du consommateur. 1:06
Chaque semaine, 1.000 barquettes sortent de la ferme urbaine Agricool pour être distribuées sur les étals parisiens, réduisant ainsi le trajet entre le lieu de production, et l'assiette du consommateur. © Daniel Leal-Olivas, AFP
Partagez sur :
En Seine-Saint-Denis, une ferme urbaine a été implantée pour cultiver des fraises toute l'année et ainsi offrir aux Parisiens, des fruits qui, n'ayant pas parcouru des milliers de kilomètres, ont conservé l'essentiel de leurs vitamines.
REPORTAGE

Des fraises qui poussent en hiver, à La Courneuve... Étonnant, mais bien réel. Une ferme urbaine grandeur nature a été implantée par la société Agricool, dans cette ville de Seine-Saint-Denis. Toute l'année, les fruits, dont on se délecte d'ordinaire en été, poussent dans de vieux conteneurs. Objectif : produire des fruits locaux, quelle que soit la saison, pour les Parisiens.

"Aujourd'hui, la moyenne entre le champ et l'assiette, c'est 1.500 kilomètres, les fruits et légumes viennent de trop loin", argue Guillaume Fourdinier, cofondateur de l'entreprise. Celui-ci explique alors que le taux de vitamines contenu dans une fraise diminue de moitié après trois jours. Or, les fruits trouvés dans les supermarchés ont, bien souvent, plus de trois jours, poursuit-il : "je vous laisse imaginer combien de fruits et légumes il faudrait que l'on mange chaque jour : je pense que ce n'est pas cinq."

1.000 barquettes par semaine

Chaque semaine, ce sont 1.000 barquettes qui sortent de cette ferme urbaine pour être distribuées sur les étals parisiens, à quelques kilomètres seulement. Si ces fraises peuvent être consommées hors saison, leur bilan carbone n'est pas toutefois pas encore connu. L'initiative peut faire des mécontents, considérant cela comme contre-nature, à l'instar de Jean-Pierre pour qui faire pousser des fraises en hiver relève de l'hérésie. "La fraise c'est un fruit de belle saison, je n'ai pas l'habitude d'en manger en février !", exprime-t-il. Mais face à lui, d'autres clients semblent séduits : "elles sont pleines de jus, c'est excellent", "il en faudrait toute l'année"...

La ferme, qui a su conquérir de nombreux fous de la fraise, ne se cantonne cependant pas à la culture de ces fruits rouges que l'on déguste normalement dans les environs des mois de mai-juin. Elle cultive également de la salade et des herbes aromatiques. Des produits qui, en fonction de leur variété, peuvent, à la différence de la fraise, être naturellement cultivés toute l'année.

Europe 1
Par Flavien Groyer, édité par Pauline Rouquette