Dégradations en marge de la "Fête à Macron" : un étudiant mis en examen et incarcéré

, modifié à
  • A
  • A
Un camion-régie de franceinfo a été la cible d'un fumigène lors de la "Fête à Macron".
Un camion-régie de franceinfo a été la cible d'un fumigène lors de la "Fête à Macron". © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
Partagez sur :
Un étudiant a été mis en examen mardi pour avoir lancé un fumigène dans le camion-régie d'une radio lors de la "Fête à Macron" samedi.

Un étudiant de 20 ans, interpellé samedi pour la dégradation d'un camion-régie de franceinfo en marge de la marche parisienne "la Fête à Macron", a été mis en examen mardi et placé en détention provisoire, a fait savoir le parquet de Paris.

Un fumigène lancé à l'intérieur du camion-régie. du Ce jeune homme est soupçonné d'avoir jeté un fumigène à l'intérieur du véhicule de la radio publique et d'avoir lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre pendant ce rassemblement d'opposition à Emmanuel Macron, un an après son élection. Présenté à un juge d'instruction mardi, l'étudiant a été mis en examen pour "dégradation du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes", "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" et "participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations", a précisé le parquet.

Un autre étudiant incarcéré dans l'attente de son jugement. Un autre étudiant interpellé samedi a également été incarcéré mardi sur décision d'un juge des libertés et de la détention, dans l'attente de son jugement en comparution immédiate mercredi, a ajouté le ministère public. Il sera jugé pour "participation à un rassemblement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations", "dissimulation volontaire du visage lors d'une manifestation" et "refus de prélèvement d'empreintes digitales et d'ADN".