Déconfinement : cinq destinations à découvrir cet été en France

, modifié à
  • A
  • A
Les îles de Lérins, au large de la baie de Mandelieu-la-Napoule, font partie des trésors à découvrir cet été 2:33
Les îles de Lérins, au large de la baie de Mandelieu-la-Napoule, font partie des trésors à découvrir cet été © Capture d'écran / B6 Drone
Partagez sur :
Impossible de partir à l’étranger cet été à cause de l’épidémie de coronavirus ?  Et si vous en profitiez pour découvrir les trésors du patrimoine de la France, dans le Cotentin, sur la Côte d'Azur, en Savoie, en Bretagne et dans le Tarn ?

Épidémie mondiale de coronavirus oblige, nos vacances d’été devraient être franco-françaises pour bon nombre d'entre-nous. Et si vous ne savez pas quelle région visiter, Vanessa Zha, la spécialiste voyage d’Europe 1, que vous retrouvez tous les dimanches à 7h52 dans la Balade gourmande, vous propose quelques trésors du patrimoine à découvrir.

 

Le Cotentin, la bouffée d’air pur

Vous pourrez partir en Normandie, à la découverte de la presqu’île du Cotentin. Tout au bout, en face de Saint-Vaast-la-Hougue, vous serez surpris par l’île de Tatihou. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco à cause de sa tour Vauban, c’est surtout un petit paradis de nature, totalement préservé. Elle abrite une réserve ornithologique, un jardin botanique mais aussi 70 brebis qui vivent en plein air d’avril à novembre. Les gardiens des lieux, des fermiers, vous proposent de les rejoindre pour la journée en prenant le bateau à l’aller et de rentrer à pied, ou l’inverse en fonction de la marée.

Mais vous pouvez aussi dormir sur place en pension complète avec les produits de la ferme. Cette ferme est particulièrement adaptée aux enfants, c’est une petite arche de Noé : en plus des 70 brebis, il y aussi des chèvres, des chevaux, un âne normand, des poules, des canards…

Côté villages, on ne peut pas passer à côté de Barfleur, qui était au Moyen-Âge le port principal du royaume anglo-normand, ou de Saint-Vaast-la-Hougue, qui a été élu "Village préféré des Français" en 2019. Son fort Vauban et la chapelle des marins valent vraiment le détour.

Cote jardins, dans la vallée des Moulins, à Saint-Germain-des-Vaux, vous allez pouvoir flâner dans un jardin remarquable : un jardin en hommage à Jacques Prévert – qui avait une maison à Omonville-la-Petite, à quelques kilomètres. Tous les arbres ont été choisis et plantés par sa femme et ses amis : Yves Montand, Juliette Gréco, Picasso. Un endroit qui a une âme. 

Et pour finir, allez à La Hague pour vous promener sur le sentier des douaniers. Mais surtout, suivez le guide pour descendre dans les fameuses grottes, dans lesquelles les contrebandiers cachaient leur butin.

La Côte d’Azur magique et préservée

Si vous rêvez de la Côte d’Azur mais pas de la foule ni du côté bling-bling, Mandelieu-la-Napoule vous attend. Vous y découvrirez l’ancienne forteresse médiévale, qui donne directement sur la Méditerranée. Un vrai balcon sur la mer, mais surtout un lieu magique.

Henry et Marie Clews, un couple d’artistes américains, a restauré ce château pendant les Années Folles. Et ils en ont fait une véritable pièce de théâtre, un univers plein d’humour et d’imagination, des pièces jusqu’aux jardins. Mais ça ne s’arrête pas là : au cœur de la grande tour, dans le caveau, vous découvrirez leurs deux tombeaux, légèrement ouverts… Pourquoi ? Pour laisser leurs âmes s’échapper et se retrouver tous les 100 ans dans la salle fermée à double tour en haut de la tour. Leur prochain rendez-vous est d’ailleurs fixé au 28 juillet 2037.

De la terrasse du château de la Napoule, vous avez la plus belle vue sur le massif de l’Esterel, ce massif rougeoyant, recouvert de végétation bien verte, qui plonge ses pieds dans l’eau bleu turquoise et qui devient une corniche d’or qui scintille au coucher du soleil. Vous pouvez emprunter les sentiers de randonnées au milieu des pins d’Alep, des pins parasols et des eucalyptus, jusqu’au Pic de l’Ours ou aux Balcons du Cap roux. Si vous êtes plus sportif vous pouvez le faire en VTT. Si vous êtes plus branché "mer", découvrez un incontournable de fin de journée : le tour des criques dans la baie de Théoule-sur-Mer en stand-up-paddle ou même en pirogue hawaïenne !

En Savoie, le lac du Bourget et ses alentours

Si vous prenez la direction de la Savoie, allez découvrir le plus grand lac naturel de France : le lac du Bourget. Long de 18 kilomètres, il est bordé par la station thermale d’Aix-les-Bains, à l’est, ou Chambéry, au sud.

Vous pourrez admirer le paysage à couper le souffle et découvrir les légendes locales. Ainsi, vous apprendrez l’histoire qui entoure "la dent du chat", l’un des sommets qui entourent le lac. La légende dit qu’un pêcheur avait fait le vœu de rejeter à l'eau le premier poisson qu'il attraperait, pour se porter chance. Mais il n’a pas tenu sa promesse et à la troisième prise, il a pêché un chat qui s’est transformé en monstre féroce et a terrorisé tout le monde. Jusqu'à ce que deux soldats le fassent tomber dans le lac. Mais l’une de ses canines est restée plantée dans la montagne…

Ce pic domine l’Abbaye de Hautecombe, un bijou de l’architecture cistercienne et nécropole des princes et princesses de Savoie. Pas moins d’une trentaine y sont inhumés.

Et si vous êtes amateur de randonnée, vous pourrez parcourir la Route des fromages de Savoie qui traverse les vallées de la Tarentaise et du Beaufortain. Vous monterez dans les alpages, apprendrez à fabriquer le fromage puis vous le dégusterez et vous pourrez même dormir à la belle étoile !

Un peu plus au sud, vous pourrez découvrir à pied le Parc National de la Vanoise. Ce site naturel exceptionnel propose d’ailleurs l’application "MonRDVnature", qui vous envoie des notifications sur la faune ou de flore, avec des anecdotes historiques et des conseils pratiques pour contribuer à la préservation des lieux.

Dans le Tarn, Albi la magnifique et Cordes, le château dans le ciel

En Occitanie, dans le Tarn, Albi va fêter les dix ans de l'inscription de sa cité épiscopale au Patrimoine Mondial de l'Unesco, cet été. Autour de la cathédrale Sainte-Cécile et du palais épiscopal, géants de briques rouges, flânez dans les ruelles des quatre quartiers médiévaux et découvrez les maisons à colombages. Puis déambulez le long du Tarn et attardez-vous près du Pont-vieux, l’un des plus anciens de France.

Dans les alentours d’Albi, perdez-vous dans les villages et vignobles. Comme à Lautrec, au cœur du pays de cocagne, autrefois le fief des teinturiers, qui étaient dit-on plus riches que le roi grâce à cette boule de cocagne, faite de feuilles de pastel : les fameux pastels de Lautrec.

Si vous préférez la randonnée, vous pourrez grimper jusqu’en haut de la Montagne Noire, pour découvrir la Capelette de Saint-Féréol. Et en fin de journée, vous pourrez admirer les vignobles de Gaillac, depuis le Tarn, en gabarre.

En Bretagne, à la découverte de la Polynésie bretonne

Les eaux turquoise et les plages de sable blanc de la Polynésie, sans avoir à prendre l’avion, ça vous tente ? Direction le Finistère. Neuf îles, des centaines d’îlots et l’impression d’être au milieu des lagons polynésiens, grâce au maerl, une petite algue rouge, qui lorsqu’elle se désagrège, forme au fond de l’eau un tapis blanc. C’est ce qui donne au sable cette blancheur éclatante, aux eaux cette couleur turquoise et translucide.

Et grâce au vent qui souffle pratiquement toute l’année, c’est le paradis des "voileux". C’est là que d’anciens résistants, qui avaient fait de ces îles leur camp de base, ont monté après la Seconde Guerre mondiale l’école de voile des Glénan qui est devenue LA référence.

Si vous êtes plus branché culture que sports nautiques, n’hésitez pas à pousser les portes de la chapelle de Ty Mamm Doué à Quimper, ou déambuler sur la place de Locronan, où ont été tournés de nombreux films comme Chouans, et évidemment visiter le Musée des beaux-arts de Quimper.