Covid-19 : lignes saturées, manque de places... Le parcours du combattant pour se faire vacciner

, modifié à
  • A
  • A
vaccin 1:33
Près de 400 000 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19 en France. © AFP
Partagez sur :
Alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 s'accélère en France, il est possible depuis jeudi de prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Mais il faut s'armer de patience pour pouvoir décrocher un rendez-vous. Preuve à l'appui.

À partir de lundi, la campagne de vaccination contre le Covid-19 s'élargira aux personnes de plus de 75 ans ne vivant pas en Ehpad, ainsi qu'aux personnes présentant des pathologies à haut risque (insuffisances rénales chroniques, cancer sous traitement...). Il est en attendant possible de prendre rendez-vous pour se faire vacciner depuis jeudi, dans l'un des 833 centres ouverts et accessibles à la réservation. Pourtant, la prise de rendez-vous reste compliquée car les plateformes téléphoniques sont saturées. 

Expérience faite samedi : lorsque l'on contacte la plateforme de Strasbourg, une voix préenregistrée nous invite à "renouveler notre appel ultérieurement" puisque "toutes les lignes sont occupées pour le moment". À l'autre bout de la France, dans le Finistère, une voix préenregistrée vous demande poliment de rappeler lundi.

"S'armer de patience" avant la vaccination

Toutefois, le numéro national 0 800 009 110 répond, après moins de deux minutes d'attente. Mais on s'aperçoit rapidement que le chemin sera long. "Les centres de vaccination sont en train de se mettre en place", répond une femme au bout du fil. "Je vais donc vous dire lesquels sont les plus proches de chez vous. Et au fur et à mesure, je vous donnerai des numéros de téléphone, sachant qu'il faut s'armer de patience parce que tous les réseaux sont pris d'assaut depuis hier", poursuit-elle. 

Suivant ses conseils, nous avons donc appelé des centres de vaccination. Problème : à Saint-Étienne, dans la Loire, il n'y avait pas de place avant le 12 février. À Paris, il n'y avait plus aucun créneau avant deux semaines. Enfin, à Marseille, il faudra attendre au moins jusqu'au 19 février et plus d'un mois dans le centre ville. Grâce aux plateformes en ligne, un million de rendez vous ont tout de même déjà pu être pris ces derniers jours, rapporte le ministère de la Santé. Près de 400 000 personnes ont également été vaccinées en France.

Europe 1
Par Théo Maneval, édité par Tiffany Fillon