Coronavirus : les concours d'entrée aux grandes écoles reportés, d'autres épreuves annulées

  • A
  • A
Après l'interruption des cours, le coronavirus bouleverse le calendrier des concours d'entrée de certaines écoles. 1:17
Après l'interruption des cours, le coronavirus bouleverse le calendrier des concours d'entrée de certaines écoles. © FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :
Face à la pandémie de coronavirus, les ministres de l'Education et de l'Enseignement supérieur Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal ont annoncé mardi le report de certains concours d'entrée aux grandes écoles, tandis que certaines épreuves post-bac sont annulées. 

C'est une nouvelle conséquence de la pandémie de coronavirus dans le monde de l'enseignement. Les ministres de l'Education et de l'Enseignement supérieur, Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, ont annoncé ce mardi le report de certains concours pour les grandes écoles, tandis que d'autres sont tout simplement annulés.

Des concours reportés...

En ce qui concerne les concours reportés, il y a ceux qui devaient se tenir aux mois d'avril et de mai. Cela concerne les élèves des classes préparatoires qui postulent à HEC, l'ESSEC, Centrale ou Polytechnique pour les ingénieurs. Les écrits sont reportés à des dates qui ne sont pas connues pour l'instant. Ce ne sera probablement pas avant la fin mai au plus tôt, en fonction de l'évolution de la crise sanitaire.

Les épreuves de recrutement de l'enseignement national qui devaient s'achever fin mars sont également reportées : elles auront lieu entre juin et juillet. Le ministère de l’Enseignement supérieur a d'ores et déjà annoncé que des précisions seront apportées dans les jours qui viennent. Quant aux universités, les partiels seront également adaptés à la crise sanitaire. Les épreuves écrites sont donc remplacées par des examens oraux en visio-conférence, des questionnaires ou des devoirs à faire à son domicile.  

... d'autres annulés 

Et puis il y a des concours qui n'auront tout simplement pas lieu. Ce sont les épreuves post-bac pour accéder aux instituts d'études politiques, les IEP, ou le concours commun Sésame pour entrer dans l'une des 14 écoles de commerce et de management françaises. Pour ces filières, les épreuves sont remplacées par un examen des dossiers sur la plateforme Parcoursup. Chaque candidat recevra prochainement un message lui indiquant la marche à suivre. 

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Ugo Pascolo