Coronavirus : la France se dirige-t-elle vers un troisième confinement ?

, modifié à
  • A
  • A
Le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures restrictives. 1:21
Le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures restrictives. © ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :
Pour freiner l’épidémie de Covid-19, le gouvernement pourrait prendre de nouvelles mesures dans les prochains jours. Nouveau confinement, extension du couvre-feu à tout le territoire, des mesures "plus restrictives" sont sur la table. De nouvelles décisions pourraient être prises en milieu de semaine prochaine. 

Avec 20.000 nouveaux cas de Covid-19 recensés samedi par les autorités de santé, l’épidémie de coronavirus ne faiblit pas en France. Pour tenter de freiner les contaminations, le couvre-feu est étendu dans huit départements, dans l'Est et le Sud-Est de la France. Mais le gouvernement pourrait également prendre de nouvelles mesures dans les prochains jours. En effet, le ministre de la Santé Olivier Véran, qui sera l’invité du Grand Rendez-Vous sur Europe 1 dimanche à 10 heures, et le gouvernement ne s’interdisent rien. 

Jean Castex et Olivier Véran préparent les esprits

Le mot confinement est très rarement prononcé, mais il n'est plus tabou depuis longtemps. Jean Castex et Olivier Véran ont d'ailleurs préparé les esprits ces derniers jours. En cas d'aggravation de la situation épidémique, le gouvernement n'hésitera pas à prendre des mesures "plus restrictives". Cela pourrait prendre la forme d'un élargissement au niveau national du couvre-feu à 18 heures. Selon les informations d'Europe 1, le conseil scientifique doit remettre une note en début de semaine pour évaluer l'efficacité du couvre-feu déjà en place.

La solution ultime, un confinement national reste sur la table sans pour autant être d'ores et déjà programmé. L'évolution du nombre de cas de Covid, d'environ 17.000 en moyenne chaque jour ces derniers temps, le risque d'un "effet Nouvel an" et la menace du variant britannique font grandir l'inquiétude. Le gouvernement va scruter toutes ces données avant de prendre, en milieu de semaine, les décisions qui s'imposeront.

Europe 1
Par Hadrien Bect édité par Léa Leostic