Coronavirus : un maire interdit de s'éloigner à plus de dix mètres de son domicile

  • A
  • A
A Sanary-sur-Mer dans le Var, la distance maximale d'éloignement du domicile est désormais de dix mètres (photo d'illlustration). 1:30
A Sanary-sur-Mer dans le Var, la distance maximale d'éloignement du domicile est désormais de dix mètres (photo d'illlustration). © PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :
Pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, le maire de Sanary-sur-Mer dans le Var a pris un nouvel arrêté empêchant ses administrés de s'éloigner à plus de dix mètres de leur domicile. Ferdinand Bernhard précise que les amendes ainsi infligées seront reversées aux soignants des hôpitaux de Toulon.

Les règles en vigueur pour lutter contre l'épidémie de coronavirus sont appliquées de façon plus strictes dans certaines communes. Ferdinand Bernhard, maire de Sanary-sur-Mer, a pris un arrêté municipal réduisant la distance d'éloignement du domicile autorisée lors des sorties. Désormais, les Sanaryens et Sanaryennes ne pourront plus s'éloigner à plus de dix mètres de leur maison, contre 200 mètres auparavant. Ce nouvel arrêté sera appliqué par les douze policiers municipaux à partir de lundi.

"Cela devient difficile de supporter certains caprices", déclare le maire au micro d'Europe 1, dénonçant des comportements irresponsables en cette période de confinement. "Au cours du temps, on se rend compte qu'il y a de moins en moins de personnes qui sortent, mais il reste toujours des réfractaires qui se considèrent plus forts que le virus, plus forts que tout."

Mesures excessives ?

Les nouvelles consignes ont été transmises directement à quelque 5.000 habitants de la commune, via une vidéo envoyée par courriel. Ces images ont également été diffusées sur le site internet de la ville et via Facebook.

Le maire concède que ces nouvelles mesures n'ont pas été accueillies favorablement par l'ensemble de ses administrés : "Certaines personnes peuvent dire que ça va trop loin, 'c'est de la dictature', 'vous êtes excessifs'". Il les justifie néanmoins en précisant que la totalité des recettes des amendes dressés seront reversées aux soignants des hôpitaux de Toulon.

Europe 1
Par Jean-Sébastien Soldaïni édité par Antoine Cuny-Le Callet