Connaissez-vous les différents goûts de l’huile d’olive ?

  • A
  • A
L'huile d'olive a un goût différent en fonction de son "fruité".
L'huile d'olive a un goût différent en fonction de son "fruité". © Pixapay
Partagez sur :
Le goût de l’huile d’olive se répartit en trois grandes familles, qu’on appelle "fruité" : le vert, le mûr ou le noir, qui ont chacun une utilisation différente. Les chroniqueurs de l'émission "La Table des bons vivants" ont livré leurs conseils sur Europe 1. 

La cuisine à l’huile d’olive est une tendance forte du moment. Mais savez-vous qu’il en existe différents goûts, qu’on appelle aussi "fruités" ? Ces "fruités" sont répartis en trois grandes familles : le vert, le mûr et le noir, qui ont chacun une utilisation bien spécifique. Les chroniqueurs de La Table des bons vivants, sur Europe 1, ont livré leurs conseils pour bien choisir son huile d’olive en fonction de son goût.

Le fruité noir, une huile plus chère 

"Le vert ce sont des olives qui sont récoltées en tout début de saison. C'est le plus végétal des arômes, ce côté un peu herbe coupé, parfois un peu vif", explique Olivier Poels. Quant au fruité mûr, "ce sont des olives récoltées à maturité avec un côté plus rond." 

Le fruité noir est en revanche "une technique qu'on voit de moins en moins", note le chroniqueur. "Les olives sont récoltées et ensuite on les met un peu de côté, on les laisse maturer pendant quelques jours avant de les presser. Ça fait une huile qui est plus crémeuse et qui est plus chère aussi."

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici https://newsletter.europe1.fr/gastronomie/

Le fruité vert pour les salades, le mûr pour les féculents 

Les fruités ont également une utilisation différente. "Le fruité noir est une huile d'exception, c'est pratiquement une sauce à elle toute seule. C'est un condiment", juge Yves Camdeborde. "On va l'utiliser simplement pour juste arroser, peut-être rajouté sur une purée ou juste une cuillère à café sur un poisson, c'est largement suffisant. Ça va donner de la puissance, c'est assez incroyable", assure-t-il. 

Sans doute le plus connu, le vert, "qui est plus végétal, se sert comme assaisonnement sur des salades, sur des légumes". Enfin le fruité mûr "est plus un assaisonnement sur des pâtes, sur des féculents parce que l’huile est mûre et fruitée à la fois, ce qui fait un bon équilibre."