Aujourd'hui, il y a environ 200 hectares de vignes qui ont été replantés par des passionnés
  • Copié
Sophia Khatsenkova , modifié à
C'est un vignoble assez unique : le vignoble belge. Cela peut paraître surprenant mais la Belgique ne produit pas uniquement de la très bonne bière mais aussi des vins de très bonne qualité. C'est la chronique vin de ce samedi par Olivier Poels, journaliste gastronomique au micro d'Europe 1. 

Quand on pense à la Belgique, on pense souvent à la bière de très bonne qualité. Cependant, le pays ne produit pas seulement de la bière mais aussi du vin ! Le vignoble belge a le vent en poupe et c'est pour cela qu'Olivier Poels, journaliste gastronomique a décidé de vous faire découvrir le vin belge lors de l'émission "La Table des bons vivants" ce samedi. 

200 hectares replantés par des passionnés

Les vignobles existaient déjà au Moyen-Âge en Belgique et puis elles avaient disparu pendant plusieurs siècles car concurrencés par les vins de Champagne et de Bourgogne. Mais aujourd'hui, il y a environ 200 hectares qui ont été replantés depuis une trentaine d'années par des passionnés des toutes petites structures. Ce qui est encore loin des 750.000 hectares de vignes en France. 

Le réchauffement climatique a un impact sur le vin

La production du vin belge est aussi en quelque sorte une conséquence du réchauffement climatique. Car les étés plus chauds et surtout les étés indiens favorisent la culture, ce qui permet de faire des vins de meilleure qualité. La majorité des cépages plantés viennent du Nord. "On y trouve du chardonnay, du pinot noir et ou encore du regent qui est un cépage de climat très froid", explique Olivier Poels. 

Quel vin belge choisir ?

Si vous voulez découvrir un bon vin belge, Olivier Poels vous conseille le Chardonnay millésime 2018 du domaine de la Falize, près de Namur. "C'est un tout petit vignoble. C'est deux hectares à peine et essentiellement du vin blanc. Ça fait une production globale qui tourne autour de 7.000-7.500 bouteilles. C'est un chardonnay qui est mûr, qui a du caractère, qui a du gras", raconte le journaliste gastronomique. Cependant, faites attention à l'addition. Une bouteille de ce vin belge coûte autour de 50 euros à cause de sa rareté.