Cinq ans après son retour en France, Florence Cassez a ouvert son restaurant

  • A
  • A
Florence Cassez en janvier 2014, soit un an après sa libération
Florence Cassez en janvier 2014, soit un an après sa libération © THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :
Plus de cinq après sa libération au Mexique et son retour en France, Florence Cassez a complètement tourné la page. Au mois de juin, la Française a ouvert un restaurant à Dunkerque, rapporte Le Phare dunkerquois mercredi.

C'est un nom qui veut dire beaucoup : "Les Gens Heureux". Cinq ans après sa libération, Florence Cassez vient d'ouvrir, avec son compagnon, un restaurant dans le Nord, rapporte mercredi Le Phare dunkerquois.

"Une revanche sur la vie !" "C'est un peu une revanche sur la vie !", confie dans le journal local celle qui avait été arrêtée en 2005 au Mexique, avant d'être condamnée à 96 ans de prison pour enlèvement, séquestration, délinquance organisée et possession d'armes à feu et de munitions.

"Elle cherche à devenir heureuse". Officiellement, c'est Fausto Avila, son mari d'origine mexicaine, qui est propriétaire des lieux. Mais la Française de 43 ans l'a épaulé pour concrétiser ce rêve commun. "Elle cherche à devenir heureuse, tout simplement", raconte sur Europe 1 David Guévart, directeur général du groupe Nord Littoral, auquel appartient Le Phare dunkerquois. Florence Cassez "ne parle pas de sa vie passée. Elle n'a plus envie. Elle a envie de tourner la page".

Et l'affaire a l'air de marcher. Ouvert à la mi-juin, ce restaurant de 40 couverts "ne désemplit pas", note le quotidien.