Attentat de Strasbourg : Cherif Chekatt a été abattu par la police

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'auteur présumé de l'attentat du marché de Noël a été abattu par la police, jeudi soir à Strasbourg, après avoir tiré sur trois policiers venus l'interpeller. 

Cherif Chekatt, l'auteur de l'attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été abattu par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf, après deux jours de traque, a-t-on appris de source proche du dossier.

L'homme a été abattu au 74 rue du Lazaret, dans le quartier du Neudorf, là où sa trace avait été perdue, a-t-on précisé de même source. Un très important dispositif de police y a été déployé. "Il a tiré sur une équipe de policiers de sécurité publique qui a riposté ", a indiqué une source policière. 

CaptureLazaret1280

"Un individu qui déambulait sur la voie publique". "A 21 heures, un équipage de la brigade spécialisée de terrain a aperçu un individu qui déambulait sur la voie publique. Cet individu correspondait au signalement de la personne recherchée depuis mardi soir", a expliqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, arrivé à Strasbourg en début de soirée. "Au moment de son interpellation, ce dernier s'est retourné, faisant face aux fonctionnaires de police en tirant. Ils ont alors riposté et ont neutralisé l'assaillant".

Selon une source proche de l'enquête, le suspect avait été repéré dans l'après-midi par une femme. Cette dernière avait remarqué qu'il ressemblait au fugitif et qu'il était blessé au bras, avant de le signaler à la police. 

Mardi soir, peu avant 20h, Cherif Chekatt avait pénétré dans le centre historique de la ville au milieu du marché de Noël et avait ouvert le feu à plusieurs reprises sur les passants. Porteur d'une arme de poing et d'un couteau, il a ensuite échangé des tirs avec les forces de l'ordre, qui l'ont blessé au bras, avant de réussir à s'enfuir en prenant un taxi.

Plus de 700 membres des forces de l'ordre étaient mobilisés. Trois personnes sont mortes dans cette attaque, cinq personnes sont gravement blessées et huit légèrement, selon un bilan encore provisoire. Plus de 700 membres des forces de l'ordre étaient à sa recherche depuis l'attentat et plusieurs opérations de police avaient déjà eu lieu au Neudorf, quartier du sud de Strasbourg, où Cherif Chekatt a grandi.