Attentat de Strasbourg : le marché de Noël rouvrira vendredi, annonce Castaner

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'est rendu jeudi à Strasbourg, deux jours après l'attaque du marché de Noël. 

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui sera vendredi l'invité d'Europe 1, a annoncé jeudi soir à Strasbourg la réouverture vendredi du marché de Noël, fermé depuis l'attentat sanglant de mardi.

"Ne pas rouvrir serait céder à l'obscurantisme". "Le consensus (avec les élus locaux) s'est fait sur cette réouverture à partir de demain", a déclaré Christophe Castaner, estimant que "ne pas rouvrir le marché de Noël serait céder à l'obscurantisme de ceux qui détestent notre pays".

Cherif Chekatt abattu par la police. Quelques minutes après la prise de parole du ministre, une source proche du dossier a appris à l'AFP que Cherif Chekatt, l'auteur présumé de l'attentat, avait été abattu par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf. L'homme a été abattu au 74 rue du Lazaret où un très important dispositif de police a été déployé, a-t-on précisé de même source.

"Il a tiré sur une équipe de policiers de sécurité publique qui a riposté " a indiqué une source policière. Mardi soir, peu avant 20h, il avait pénétré dans le centre historique de la ville au milieu du marché de Noël et avait ouvert le feu à plusieurs reprises sur les passants. Porteur d'une arme de poing et d'un couteau, il a ensuite échangé des tirs avec les forces de l'ordre, qui l'ont blessé au bras, avant de réussir à s'enfuir en prenant un taxi.

Trois personnes sont mortes dans cette attaque, cinq personnes sont gravement blessées et huit légèrement, selon un bilan encore provisoire.