Anesthésiste soupçonné d'empoisonnements : une association de victimes lance une cagnotte en ligne

  • A
  • A
Une association de victimes de Frédéric Péchier a lancé une cagnotte en ligne.
Une association de victimes de Frédéric Péchier a lancé une cagnotte en ligne. © Sebastien Bozon / AFP
Partagez sur :
Une association de victimes de l'anesthésiste Frédéric Péchier a lancé une cagnotte en ligne pour les aider à financer les frais de justice.

L'association AVAPOLVI (Association des Victimes des Anesthésies à la Clinique Saint-Vincent et Polyclinique de Franche-Comté) a lancé une cagnotte en ligne samedi pour financer notamment les expertises dans le cadre de l'enquête à l'encontre de Frédéric Péchier, rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté. "Face aux frais financiers engendrés par l'ampleur de la procédure (avocats, demandes d'expertises complémentaires, durée de la procédure...). Nous avons besoin de votre aide", peut-on lire sur la description de la cagnotte

Soupçonné de 25 empoisonnements

Le docteur Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon, a été mis en examen pour 24 cas d'empoisonnements de patients, dont neuf qui se sont soldés par un décès. Il est également soupçonné d'avoir tenté d'empoisonner une collègue avec laquelle il avait des relations conflictuelles.

L'anesthésiste-réanimateur, qui clame son innocence, a été laissé libre sous contrôle judiciaire. Il a interdiction d'exercer et de se rendre à Besançon ou dans la commune voisine où il réside. Le parquet de Besançon, qui avait requis son placement en détention provisoire, a fait appel de son maintien sous contrôle judiciaire. La chambre de l'instruction doit examiner prochainement cet appel.