Accusations de viol contre Tariq Ramadan : "Ma cliente est l'objet d'énormément de menaces"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Deux femmes ont déposé plainte pour viol contre Tariq Ramadan. Depuis, l'une d'elles reçoit "énormément de menaces", explique son avocat sur Europe 1.
INTERVIEW

Une deuxième plainte pour viol a été déposée contre l'islamologue suisse Tariq Ramadan jeudi. La deuxième victime présumée, souffrant d'un handicap aux jambes, dénonce une agression particulièrement violente dans une chambre d'hôtel en 2009. Selon son avocat, cette femme de 42 ans est depuis "l'objet d'énormément de menaces".

"On a parfois un peu peur pour elle". "Je les vois, elle me les montre. Que ce soit par téléphone, par Facebook, par plein de moyens différents", explique Me Jonas Haddad sur Europe 1. "Aujourd'hui, elle est assez sereine dans son approche et surtout déterminée parce que maintenant, elle a envie que la justice se fasse. C'est ça qui m'impressionne de sa part (…). C'est inspirant comme conduite mais d'un autre côté, c'est vrai qu'on a parfois un peu peur pour elle", confie son avocat.

Deux plaintes déposées. C'est la deuxième plainte qui vise le petit-fils du fondateur des Frères musulmans. La première avait été déposée la semaine dernière par Henda Ayri, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque. Depuis, une enquête préliminaire a été ouverte.