A Mayotte, 48% de la population est étrangère, un ratio "inédit" en France

, modifié à
  • A
  • A
La proportion d'étrangers à Mayotte a augmenté ces dernières années : elle était de 40% en 2012, selon l'Insee. Photo d'illustration.
La proportion d'étrangers à Mayotte a augmenté ces dernières années : elle était de 40% en 2012, selon l'Insee. Photo d'illustration. © SOPHIE LAUTIER / AFP
Partagez sur :
Jeudi, l'Insse a dévoilé que, à Mayotte, près d'un habitant sur deux n'était pas Français, un ratio en hausse de 8% depuis six ans.

A Mayotte, près d'un habitant sur deux est de nationalité étrangère, soit 48% de la population totale, et 95% de ces étrangers sont Comoriens, a annoncé jeudi le chef du service régional de l'Insee, Jamel Mekkaoui.  Ces chiffres sont issus des résultats du recensement en 2017, a indiqué le cadre de l'agence statistique.

En six ans, une hausse de 8%. La proportion d'étrangers à Mayotte a augmenté ces dernières années : elle était de 40% en 2012, selon l'Insee. Ce ratio est "inédit" sur le territoire national, a affirmé Jamel Mekkaoui, puisque la moyenne française est de 6,5% d'étrangers dans la population globale.

Une moitié en situation irrégulière. A titre de comparaison, la Seine-Saint-Denis compte 23% d'étrangers, le taux le plus élevé en métropole. Il est en outre de 39% en Guyane "que l'on compare souvent à Mayotte, alors qu'on n'est pas sur la même ampleur", a fait observer Jamel Mekkaoui. "Attention, étranger ne veut pas dire clandestin", a encore souligné le responsable local de l'Insee, qui a rappelé qu'en 2015, un étranger sur deux était en situation irrégulière sur le territoire de Mayotte.

Forte pression migratoire. Le 101ème département français subit une forte pression migratoire des îles voisines des Comores dont la plus proche, Anjouan, est située à 70 km de ses côtes. 95% des étrangers vivant à Mayotte sont Comoriens, a ainsi expliqué le statisticien.