La femme voilée agressée a perdu son bébé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La jeune femme enceinte et voilée victime d'une agression jeudi dernier à Argenteuil (Val-d'Oise) a perdu lundi le bébé qu'elle portait, a-t-on appris de sources concordantes. "Son mari m'a appelé cet après-midi.

Elle a perdu son bébé", a indiqué à l'AFP l'avocat de la victime, Me Hosni Maati, disant ne pas vouloir plus communiquer sur l'affaire. "La famille est marquée par le drame", a-t-il ajouté.

Contactée par l'AFP, une source proche du dossier a confirmé que la jeune femme, enceinte de quatre mois, avait perdu son bébé lundi. Cette source n'a pas précisé si cette fausse couche était une conséquence de l'agression.

La victime, âgée de 21 ans, a porté plainte vendredi, assurant avoir été agressée par deux hommes jeudi matin, alors qu'elle se trouvait dans la rue, où elle terminait une conversation téléphonique avec sa mère.

La jeune femme, qui avait dans un premier temps mis en cause deux skinheads et évoqué un acte islamophobe, a indiqué dans sa plainte avoir été agressée par deux hommes, sans toutefois évoquer de caractère raciste à l'agression.

>> A LIRE AUSSI : La femme voilée agressée a porté plainte