Goodyear : Hollande "ne fait plus rien"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le représentant de la CGT, majoritaire à l'usine Goodyear d'Amiens-Nord dont la fermeture a été annoncée jeudi, Mickael Wamen, a affirmé samedi que François Hollande "ne fait plus rien du tout" et ne tenait pas ses promesses de candidat.

"Quand il est venu sur le parking de notre usine en 2011, il nous a dit qu'il condamnait l'attitude des dirigeants de Goodyear, ça, c'était avant d'être élu mais maintenant qu'il est élu, il ne fait plus rien du tout sauf condamner la CGT, et surtout pas la direction de l'usine", a déclaré Mickael Wamen. François Hollande avait affirmé en octobre 2011 "que s'il était élu président de la République, il ferait voter une loi en urgence pour interdire les licenciements financiers et interdire aux  entreprises comme Goodyear de délocaliser alors qu'elles font du fric", a dit le syndicaliste. "Aujourd'hui, elle est où cette promesse? Elle n'est pas tenue", a-t-il ajouté.